Mon compte Devenir membre Newsletters

UniHA annonce des gains de 20% sur les achats de vêtements de travail

Publié le par

Un marché massifié entre 41 établissements débouche sur plus de 500 000 euros d'économies. La constitution d'un réseau d'experts a permis de diminuer le nombre de références de fournitures.

Après les achats de savons (lire notre brève sur le sujet), le groupement d’achats hospitaliers Uni HA annonce de nouveaux gains sur un autre segment, celui des vêtements de travail. Le double levier de la massification et de la standardisation a été utilisé pour des économies de l’ordre de 20% : les dépenses sur ce segment représenteront 2,09 millions en 2009, contre 2,6 millions en 2007.

Tenues sur-mesure

Cette fois-ci, 41 établissements hospitaliers se sont regroupés et ont constitué un réseau d’experts de six personnes, chargé de faire le lien avec l’ensemble des professionnels des établissements. Première étape : la création d’une fiche technique pour chaque type de vêtements, après recensement. Au total, 169 tenues ont été comptabilisées puis classées par famille.

29 références

Cette mise à plat a permis une première réduction de leur nombre, qui est passé à 40. Un chiffre encore raboté jusqu’à 29 après consultation des experts et des fournisseurs. Pour la première fois, ces derniers ont été réunis en amont afin de comprendre précisément le besoin et partager leurs contraintes. Toutes les tenues ont ainsi été créées pour répondre au besoin. Les dessins et graphismes ont été sous-traités à un confectionneur spécialisé après mise en concurrence. "C’est la première fois qu’au niveau national une procédure de standardisation et de rationalisation de tenues hospitalières est mise en place", indique-t-on chez UniHA.

La logistique sollicitée
Dans un second temps, la stratégie achats a également planifié les fréquences de livraison, tandis qu’un travail de standardisation des palettes de livraison a eu lieu en partenariat avec les livraisons. Les économies dégagées ont été répercutées sur le prix final.