Mon compte Devenir membre Newsletters

Une entreprise en cessation de paiement accuse ses fournisseurs : la SNCF et la RATP

Publié le par

Le tribunal de commerce de Cannes rendra sa décision le 22 avril prochain.

Une entreprise de Cannes, STP-Rail, spécialisée dans la rénovation de matériel ferroviaire, se trouve en cessation de paiement et incrimine deux de ses fournisseurs : la SNCF et la RATP. L'info, relayée par l'AFP, est d'autant plus surprenante que les deux entreprises publiques sont aussi des clients de STP-Rail. «Une situation particulière», reconnaît  Didier Provost, p-dg de l'entreprise, interrogé par l'AFP. «La SNCF et la RATP peuvent se montrer des clients adorables tout étant des fournisseurs exécrables», a-t-il ajouté.

STP-Rail achète des pièces détachées auprès de la SNCF mais cette dernière, en raison d'un mauvais fonctionnement supposé de sa plateforme logistique, ne fournirait pas les pièces nécessaires. Résultat : l'activité de STP-Rail est ralentie, soit un manque à gagner, selon la direction de l'entreprise, de 2,5 millions d'euros en 2007.

STP-Rail, qui emploie près de 250 salariés, s'en prend également à la RATP qui refuserait de payer les surcoûts induits de certaines commandes.

Le tribunal de commerce de Cannes rendra sa décision le 22 avril prochain.