Mon compte Devenir membre Newsletters

"Une convention pour renforcer la cohésion au sein de notre réseau d'acheteurs"

Publié le par

L'équipementier Safran a réuni pour la première fois l'ensemble de ses acheteurs lors d'une convention le 9 octobre dernier. Au programme : débats et partages d'expériences avec des acheteurs et des fournisseurs. Retour sur l'événement avec Xavier Dessemond, directeur achats du groupe.

Xavier Dessemond, directeur achats de Safran.

Xavier Dessemond, directeur achats de Safran.

Décision Achats : Pourquoi organiser un tel événement ?

Xavier Dessemond : « Pour renforcer la cohésion au sein de notre réseau d’acheteurs. C’est une grande première ! Les sociétés du groupe organisent régulièrement des conventions fournisseurs. Mais là, le contexte était différent et l’événement atypique : les acheteurs parlent aux acheteurs. Cette convention a donc été l’occasion de réunir près de 650 acheteurs sur les 800 que compte le groupe. L’objectif de cette journée était de renforcer la culture achat et la cohésion du réseau Safran, mais également d’échanger sur les problématiques de performance achat et sur l’équilibre dans la relation entre Safran et ses fournisseurs. Cet événement n’a pas vocation à être périodique, mais nous le renouvellerons lorsqu’une opportunité se présentera. Ainsi, nous n’avons pas encore fixé de date dans le calendrier pour organiser un autre événement de ce type. »

D. A : Est-ce l’occasion de réunir des acheteurs qui se croisent peu au sein du groupe Safran ?

X. D. : « La communication interne dans le réseau achat est assurée par un site internet dédié ou encore des newsletters. Dans les faits, les deux tiers des achats concernent la production du groupe et près d’un tiers concerne les achats hors production. Si les achats dits “hors production” sont exercés au sein d’un centre de services partagés, les achats de production sont assurés par chacune des sociétés du groupe qui possèdent des spécificités dans leur organisation et dans les produits achetés (ex : les prestations intellectuelles sont spécifiques au CSP). La mission du groupe est donc de développer des synergies entre les domaines d’achats et les fournisseurs transverses. Au final, ces acheteurs ont pu constater qu’ils partagent les mêmes problématiques achats malgré leurs spécificités et qu’il y a un intérêt à collaborer pour apporter des réponses communes. En cela, cette convention acheteurs a été une réussite. »

D. A : Quel était le programme de cette journée ?

X. D. : « Des témoignages vidéo, des tables rondes, des présentations se sont succédé au cours de cette journée. Des fournisseurs comme Le Piston Français (groupe LPF) et la société Altran sont venus évoquer leurs visions de la relation fournisseurs. Exameca et ARM ont évoqué leur collaboration avec le groupe pour améliorer leur performance. Cinq acheteurs du groupe ont témoigné au travers de vidéos sur des thématiques précises. L'interview de Fabrice Brégier, p-dg d’Airbus, sur l’équilibre de la relation donneurs d’ordres-PMR, a été très appréciée. »