Mon compte Devenir membre Newsletters

Un marché de l'emploi en berne pour les acheteurs

Publié le par

Alors que les offres d'emploi sont en chute libre, quelle que soit la fonction, les achats ne parviennent pas, comme dans les années passées, à tirer leur épingle du jeu… Bien au contraire.

Au troisième trimestre, seules 22 % des entreprises avaient prévu de recruter au moins un cadre au sein de leur service technique, nomenclature à laquelle appartient la fonction achats, contre 39 % pour la fonction commerciale, par exemple. Plus généralement, à peine un tiers des entreprises françaises envisageaient d’embaucher un cadre au troisième trimestre 2009, contre 44 % un an auparavant. Tels sont les principaux résultats du dernier Baromètre du recrutement des cadres édité par l’Apec (Association pour l’emploi des cadres)*.

"Ce chiffre est le plus bas jamais atteint depuis la création du baromètre en 2002", note Éric Verhaeghe, le président de l’Apec. Ce dernier se veut toutefois optimiste. "En cette période de crise, les recruteurs ont tendance à être particulièrement pessimiste. Mais dans les faits, alors qu’ils étaient un sur trois à vouloir recruter au 2e trimestre, ils ont été un sur deux à le faire", précise-t-il.

Concernant la fonction achats, les offres d’emploi sont en chute libre : – 52 % au deuxième trimestre 2009 par rapport au deuxième trimestre 2008. Il s’agit de la catégorie la plus impactée par la conjoncture actuelle, derrière la fonction méthodes, contrôle et qualité (– 57 %). En moyenne, les offres d’emploi ont baissé de 34 %. À titre de comparaison, les fonctions marketing et commerciale enregistrent une baisse de 24 %. Seule la nomenclature santé, social et culture affichent une hausse du nombre d’offres d’emploi (+ 16 %).


*Baromètre trimestriel réalisé auprès de 700 entreprises de plus de 100 salariés au mois de juin 2009.