Mon compte Devenir membre Newsletters

Un label “éco-artisan” pour séduire les acheteurs publics

Publié le par

La Capeb prend ainsi en compte les exigences renforcées en matière de développement durable dans les marchés publics.

Ce label devrait faciliter la tâche des acheteurs publics.

© Capeb

Ce label devrait faciliter la tâche des acheteurs publics.

La Capeb a lancé en avril un label “éco-artisan”, destiné en partie aux acheteurs publics. « Dans le cadre des marchés publics, l'administration est très réceptive aux différents types de labels, certifications, etc. », observe-t-on à la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb). De plus, le critère de développement durable et écologique va incontestablement prendre plus d'ampleur dans le choix des administrations après le Grenelle de l’Environnement ». A travers ce label, la Capeb souhaite ainsi valoriser les artisans qui seront capables de répondre aux enjeux du Grenelle de l’Environnement. Le bâtiment est l'un des secteurs les plus énergivores : il est à l'origine de 46 % de la consommation d'énergie finale et de 26 % des émissions de gaz à effet de serre. Le label sera déployé sur l'ensemble du territoire d'ici début 2009.