Mon compte Devenir membre Newsletters

Un débat sur l'aménagement des espaces de travail

Publié le par

Actinéo, l'observatoire de la qualité de vie au bureau, a organisé fin novembre un débat portant sur le thème suivant : "Immobilier ou mobilier: peut-on concevoir l'un sans l'autre?" Compte rendu.

Peut-on envisager un projet immobilier sans avoir au préalable une vision claire en matière d’aménagement et de mobilier ? Tel était le sujet du débat organisé par Actinéo, l'observatoire de la qualité de vie au bureau, fin novembre. Pour répondre à cette question, divers intervenants étaient présents tels qu’Anne Mendes, responsable du service juridique, immobilier et assurances de Véolia Eau, Michel Hue, responsable services et exploitations de BNP Paribas et Jean-Pierre Adam, directeur du département logistique au sein de la mutuelle Unéo. En se référant aux exemples récents de projets immobiliers et d’aménagement qu’ils ont pu conduire, les invités ont présenté leurs bonnes pratiques en la matière.

Priorité à l'éclairage

Ainsi, BNP Paribas a établi, en partenariat avec des aménageurs, des architectes, mais aussi des utilisateurs, une charte régissant la conception et l’agencement des sites. Au-delà de la dimension écologique, ce document fait la part belle aux services favorisant le bien-être des utilisateurs (salles de sport, conciergerie, etc.). Il accorde également une importance réelle à l’éclairage (utilisation de la lumière du jour, etc). Enfin, la charte met l’accent sur la flexibilité afin d’adapter les locaux à des changements rapides et au confort, via du mobilier ergonomique.

De son côté, Jean Pierre Adam (Unéo) est revenu sur l’aménagement du nouveau siège social de son entreprise. Les salariés comme les instances représentatives ont été étroitement associés au choix de l’aménagement des espaces de travail. Ainsi, pour définir l’organisation des open spaces, terme qui faisait peur aux salariés, les souhaits de ces derniers ont été pris en compte : démonstration et tests sur les matériels, attention portée à l’isolation phonique,…

Des rencontres entre futurs collègues

Enfin, concernant Véolia et l’aménagement à Lyon d’un de ses nouveaux sites, Anne Mendes, responsable du service juridique, immobilier et assurances de l’entreprise, a rappelé que les projets mobiliers et immobiliers avaient été menés conjointement : intégration rapide et réussie des salariés, recherche du bien-être au travail et d’une cohésion de groupe... Le groupe a organisé des visites du site et des locaux avant, pendant et après les travaux, ainsi que des rencontres entre futurs collègues. Chaque salarié a également reçu lors de son emménagement un livret d’accueil contenant toutes les informations pratiques.

Pour mettre en perspective ces interventions, Alain d’Iribarne, l’animateur du débat, président du conseil stratégique d’Actinéo et directeur de recherche au CNRS, a rappelé que le mobilier devait être considéré en relation étroite avec l’architecture, intérieure et extérieure. Plus encore, il a souligné que « même si aucune relation objective entre aménagement, bien-être au travail et performance de l’entreprise n’avait été démontrée, l’espace physique de travail constitue plus que jamais un élément important de la qualité de vie au bureau ».