Mon compte Devenir membre Newsletters

Mathieu Bonnafous, Bonduelle, fait passer la direction achats en mode "agile"

Publié le par

À la tête des achats de Bonduelle depuis 2007, Mathieu Bonnafous en a fait évoluer la structure pour mieux répondre aux besoins des clients internes et suivre l'ambitieuse réorganisation du groupe.

Mathieu Bonnafous, Bonduelle, fait passer la direction achats en mode 'agile'

" Lorsque le directeur général de Bonduelle me propose de prendre la tête des achats du groupe, ma surprise est grande, n'étant pas issu de ce métier ", raconte Mathieu Bonnafous. La direction, convaincue par la capacité de son program director à la DSI, à remettre en cause les acquis et à faire bouger les lignes, d'une part, et par ses méthodes organisationnelles très pointues, d'autre part, réussit néanmoins à le convaincre qu'il est l'homme de la situation. Mathieu Bonnafous accepte de relever le challenge afin de donner une nouvelle dimension aux achats du groupe Bonduelle.

Il faut dire que la proposition de la direction n'a rien d'un coup de poker. Mathieu Bonnafous a parcouru le monde, dispose d'une bonne vision macro-économique et connaît les enjeux liés aux matières premières agroalimentaires (pays concernés, fluctuation des cours, etc.). Par ailleurs, rompu à la fonction commer­ciale, il maîtrise les rouages de cette profession et peut apporter un autre regard aux acheteurs lors de leurs négociations avec les forces de vente.

Gagner en autonomie et en rapidité

Parmi les projets menés par la direction des achats, celui qui consiste à accompagner le groupe depuis six mois dans sa nouvelle organisation est devenu la priorité. Une réorganisation qui repose notamment sur la réduction du nombre de business units (BU), passant de huit à quatre, afin de créer une plus grande autonomie des services. " Concernant celui des achats, nous avons quitté la fonction corporate pour être rattaché au niveau des BU. Le but est de gagner en agilité et en rapidité pour faire face au contexte économique difficile ", souligne Mathieu Bonnafous.

En parallè­le, de directeur achats groupe, il devient directeur achats rattaché à une BU, mais prestant pour d'autres BU. Il garde néanmoins des missions transverses : l'animation du réseau achats, le développement des compétences achats avec, en particulier, la création d'une formation spécifique inscrite à l'institut de formation interne, le lancement d'une charte éthique des acheteurs, le développement des politiques RSE, etc. Autre conséquence : le service achats fait désormais office de prestataire pour les autres fonctions, avec une relation vis-à-vis des autres BU qui est devenue celle de fournisseur à clients. " Cette réorganisation entraîne une implication plus forte des business units dans les achats. Désormais, les directeurs généraux sont plus responsabilisés dans le processus achats ", reconnaît-il.

Pour mener de front tous ces projets, Mathieu Bonnafous estime qu'il est nécessaire d'avoir une bonne compréhension des objectifs du groupe et d'y adhérer " afin de mettre en oeuvre les actions adéquates ". Dans un premier temps, les équipes ont fait preuve d'un certain scepticisme face à cette réorganisation, même si le métier des acteurs n'était pas remis en cause. " Un tel changement n'est pas neutre et chacun le vit à sa façon. Il est nécessaire de prendre la mesure des in­quiétudes, de rassurer et de motiver les troupes. "

Votez pour le décideur achats de l'année.

Son parcours : diplômé d'un MBA Finance (Paris Dauphine), Mathieu Bonnafous crée la start-up New Deal en 1982 avant de rejoindre IBM en 1985 en tant qu'ingénieur commercial durant cinq ans. Il travaille ensuite chez LVMH, dans l'organisation informatique de la division fashion du groupe jusqu'en 2000. Après un court passage chez Cap Gemini, il arrive chez Bonduelle pour reconstruire dans un premier temps le système d'information (de 2002 à 2007), avant de devenir directeur des achats.
Bonduelle
Activité : Agroalimentaire
Chiffre d'affaires 2012 : 1,896 Md€
Effectif : 9 758 salariés
Volume d'achats 2012 : 650 millions d'euros
Effectif achats : 25 salariés