Mon compte Devenir membre Newsletters

Travaux publics : des fournisseurs anticipent la crise en baissant les prix

Publié le par

Craignant une baisse d'activité liée à la crise des liquidités, certains entrepreneurs ont raboté les prix de 20 à 30% par rapport aux prix de référence dans les appels d'offres.

Les carnets de commande sont encore pleins (5 mois), mais les entrepreneurs du BTP anticipent un ralentissement de leur activité. Et certains rabotent déjà leurs marges pour remporter des marchés. "On observe des décotes de 20 à 30% des prix remis par certaines de nos entreprises aux appels d'offres par rapport aux prix de référence", selon le président de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP), Patrick Bernasconi.

Selon lui, c'est notamment l'impact de la crise financière sur les collectivités locales et les possibles difficultés de recours à l'emprunt qui inquiètent ses adhérents. Ces dernières représentent 75% des clients et la moitié du chiffre d'affaires des travaux publics.

Problèmes pour les PPP ?

Autre motif d'inquiétude selon lui, la crise des liquidités poserait d'ores et déjà des problèmes dans le bouclage financier des grandes opérations d’infrastructures en partenariat public-privé (PPP). Les problèmes concerneraient notamment l’autoroute A 88 ou la ligne TGV Sud Europe Atlantique.