Mon compte Devenir membre Newsletters

Tendances mitigées sur le marché de l'immobilier tertiaire francilien

Publié le par

Selon la BNP Paribas Real Estate et le dernier indicateur d'ImmoStat-IPD, le volume de transactions et investissements sur le marché de l'immobilier d'entreprise en Île-de-France a fléchi en 2009.

Le marché des bureaux en Île-de-France accuse un certain recul. C’est du moins ce qu’affirme BNP Paribas Real Estate dans une de ses dernières études parue en octobre dernier. En effet, avec 227000 m² commercialisés au cours des neuf premiers mois de l’année, l’immobilier tertiaire francilien affiche une baisse de 36% par rapport à 2008. Pis, selon le dernier indicateur d'ImmoStat-IPD, qui rassemble les conseils en immobilier d'entreprise, CB Richard Ellis, DTZ et Jones Lang Lassalle et BNP Paribas Real Estate, le volume des transactions (achats et locations) aurait chuté au troisième trimestre 2009 d'environ 52% par rapport au troisième semestre 2008, tombant à 346500 m2.

Malgré cette baisse, l’offre poursuit, depuis un an, sa progression pour atteindre 4,7 millions de m² au 30 septembre 2009, estime-t-on chez BNP Paribas Real Estate. Au cours des neuf premiers mois de l’année près de 500 000 m² d’offre neuve sont venus s’ajouter à l’offre existante. Ainsi, les mises en chantier de 2007 continuent d’alimenter un marché en perte de vitesse.

Reflétant l’ampleur de la crise immobilière, le montant global des investissements sur ce marché s'établit, selon l’indicateur, à 2,5 milliards d'euros en 2009, soit une chute de 65% par rapport aux trois premiers trimestres de 2008. Pour le seul troisième trimestre de 2009, les investissements sont estimés à 1,25 milliard d'euros contre 1,92 milliard un an plus tôt, soit un recul de 35%. Cependant, comme le signale la BNP Paribas Real Estate, malgré des niveaux encore très faibles, en partant du point bas du premier trimestre, les investissements ne cessent de progresser et devraient croître encore en 2010.