Mon compte Devenir membre Newsletters

Seuls 60% des acheteurs sont impliqués dans le processus d'innovation

Publié le par

Ivalua, spécialisé dans les logiciels e-achats, présente les résultats de son étude "Tendances Achats" consacrée l'innovation fournisseurs. Si 81% des directions achats jugent l'innovation fournisseurs comme une priorité, ils ne sont que 60% à être impliqués dans le processus d'innovation.

Seuls 60% des acheteurs sont impliqués dans le processus d'innovation

Les Achats sont-ils réellement inclus dans le processus d'innovation ? Dans quels domaines les fournisseurs ont-ils le plus de potentiel d'innovation ? Comment mesurer l'impact des Directions Achats en matière d'innovation fournisseurs ?

Pour sa deuxième édition, l'étude Tendances Achats* d'Ivalua spécialisé dans les logiciels e-achats, fait un état des lieux des pratiques de management de l'innovation fournisseurs par les directions achats des entreprises internationales.

L'innovation, une priorité

81% des directions achats jugent l'innovation fournisseurs comme une priorité. Dont 46% la considèrent "très importante". Si le résultat est important, ils sont cependant 18% à la juger "peu importante" et 1% "pas importante".

Chose étonnante : seuls 60% des répondants estiment être impliqués dans le processus d'innovation de leurs entreprises. Ce qui semble peu en raison de l'importance qu'ils donnent à cette dernière.

Or, " La prise en charge de l'innovation fournisseur par les Directions Achats est non seulement un facteur de succès essentiel pour les entreprises, mais aussi une occasion de plus pour les Achats de démontrer leur rôle stratégique dans la croissance de leurs entreprises ", insiste Gérard Dahan, Directeur EMEA chez Ivalua.

Un manque de culture collaborative

Pour les directions achats, les freins à la mise en place d'une dynamique d'innovation entre les entreprises et les fournisseurs sont le manque de culture collaborative (68%), loin devant le manque de formation des acheteurs sur ces enjeux (35%), mais également la non implication des achats dans le processus d'innovation (32%) ou le manque de confiance mutuelle (19%).

Pour juger la performance de la relation fournisseurs en matière d'innovation, les acheteurs proposent des indicateurs tels que le nombre de partenariat d'innovation conclus (90%), le pourcentage d'innovation émanant des fournisseurs (89%) ou encore le chiffre d'affaires consolidé entreprise + fournisseurs consacré à l'innovation et la R&D (68%).

Pour les acheteurs, les fournisseurs ont un plus fort potentiel en terme d'innovation et/ou amélioration des produits (83%) bien avant l'amélioration des process industriels (57%) et la détection de nouveaux marchés (24%).

Les outils e-achats doivent se présenter comme une plate-forme de partage d'informations relatives à l'innovation entre achats, R&D et fournisseurs pour 60 % des acheteurs.

* Le questionnaire Tendances Achats n° 2 " Innovation & Fournisseurs " a été adressé par email à une base de données de professionnels des achats européens et nord-américains. Au total, 150 réponses ont été récoltées et analysées.