Mon compte Devenir membre Newsletters

Scepticisme autour du plan de relance de PSA

Publié le par

Selon un rapport d'analyse de l'institut financier Credit Suisse, le plan de relance du groupe PSA Peugeot Citroën n'atteindra pas ses objectifs.

Les récents plans de relance dévoilés par les constructeurs automobiles français vont-ils tenir la route ? A priori non, si l'on en croit un rapport d'analyse émis par le Credit Suisse. "Les constructeurs français ont trop d'employés, ne produisent pas assez de voitures et évoluent sur des segments de marché déclinants", indique de façon lapidaire l'établissement financier.

Principal constructeur visé : PSA et son plan de relance Cap 2010 qui prévoit notamment une marge opérationnelle de 5,5% d'ici trois ans, contre seulement 2% aujourd'hui. "Nous pensons que les objectifs en termes de volume et de marge du plan Cap 2010 serons manqués, estime Credit Suisse. Nous ne sommes pas convaincus par l'expansion à l'international de PSA, un groupe qui a historiquement peu connu de succès hors d'Europe." Evidemment, la direction de PSA ne partage pas ce point de vue mais aucune communication officielle n'a pour l'instant été publiée.

De son côté, Renault essuie moins de critiques. Le plan de relance de Carlos Ghosn, baptisé Contrat 2009, est jugé plus réaliste.