Mon compte Devenir membre Newsletters

Rhodia réduit ses coûts d'impression de 20 à 40 %

Publié le par

Rhodia a réduit de 20 à 40% ses coûts d'impression et sa consommation papier sur ses différents sites en faisant appel au constructeur Lexmark.

Pour pallier aux difficultés de gestion d’un parc multiconstructeur hétérogène et vieillissant composé d’imprimantes laser et jet d’encre, Rhodia, société de produits chimiques de spécialité a fait appel en 2008 au constructeur Lexmark. Un an après le début de leur partenariat, Rhodia et Lexmark publient les premiers résultats liés à la consolidation et la modernisation du parc d’imprimantes sur la majeure partie des sites de Rhodia dans le monde.

Baptisé Prima (Print Management), ce projet a permis à Rhodia, société de produits chimique de spécialité de réduire de 20% à 40% les coûts d’impression sur ses différents sites. Par ailleurs, les équipements d’impression ont été consolidés et modernisés sur treize sites du groupe. Son parc d’imprimantes est passé de 3 170 équipements (83% imprimantes personnelles, 17% imprimantes partagées en réseau) à 630 nouveaux équipements (12% d’imprimantes personnelles, 88% imprimantes partagées en réseau), ce qui représente une réduction de 80%.

Grâce à la modernisation du parc d’imprimantes, pour le même nombre de pages imprimées, la consommation énergétique a diminué de 68% et le nombre de cartouches d’encre a été divisé par 25. Autre élément : le nombre de pages imprimées sur les sites opérationnels a été réduit de 43%. 77% des pages imprimées en noir et blanc sont imprimées en recto verso, ce qui a permis de réduire la consommation de papier de près de 60%.

À titre d’exemple, sur le site de Belle Etoile, grâce à la réduction du nombre d’équipements et à l’utilisation massive du recto-verso, le nombre de pages imprimées est passé de 177 000 à 108 000 par mois. La consommation de papier mensuelle a été ainsi réduite de 534 kg.