Mon compte Devenir membre Newsletters

Restauration bio : l'État veut donner l'exemple

Publié le par

François Fillon fixe un objectif de 15% de denrées issues de l'agriculture biologique dans les menus d'ici 2010, au sein des restaurants de l'administration.

L'État veut montrer l'exemple en imposant le bio dans les menus de ses restaurants collectifs. Une circulaire du Premier ministre, François Fillon, demande aux préfets d'inciter les acteurs à introduire 15% de denrées issues de l'agriculture biologique dans les menus, et d'atteindre 20% en 2012. Prévu en décembre, le document a finalement paru le 2 mai. Ce texte concerne les services de restauration des administrations de l'État et des établissements publics sous tutelle. Il ne vise pas directement les collectivités locales et la restauration scolaire mais elles peuvent s’en inspirer. 

Une annexe à la circulaire précise en effet les moyens à mettre en œuvre pour atteindre ces objectifs, qu’il s’agisse d’un marché public ou d’une délégation de service public. Elle fait référence au Code des marchés publics. Les mêmes dispositions sont cependant transposables aux conventions de délégation de service public.

Cette circulaire s'inscrit dans la démarche du "Grenelle de l'environnement", qui vise à développer la surface agricole utile "bio". Celle-ci devra être portée à 6% en 2012, contre moins de 2% en 2006. La faiblesse de l'offre reste l'un des principaux obstacles rencontrés actuellement par les acheteurs publics. 

 Plus d'infos : vous pouvez lire la circulaire dans son intégralité.


À lire également : notre enquête sur l'introduction du bio dans la restauration collective du secteur public, dans le numéro d'avril de "Décision Achats". Pour nos abonnés, l'article est consultable gratuitement en ligne sur notre site. Si vous n'êtes pas abonnés, vous pouvez le faire, toujours sur notre site.