Mon compte Devenir membre Newsletters

Renault et Nissan renforcent leur coopération pour économiser près de 1,5 milliard d'euros en 2009

Publié le par

Carlos Ghosn, le président de l'alliance Renault Nissan, vient d'annoncer une série de mesures pour permettre au constructeur automobile de surmonter la crise.

Carlos Ghosn, le président de l'alliance Renault Nissan

Carlos Ghosn, le président de l'alliance Renault Nissan

Carlos Ghosn, le président de l'alliance Renault Nissan, vient d'annoncer une série de mesures permettant aux deux constructeurs automobiles de surmonter la crise actuelle. Objectif : réaliser près de 1,5 milliard d'euros d'économies en 2009 dans des domaines aussi variés que la production et la logistique, l'ingénierie, la recherche ou encore les systèmes d'information de l'alliance.

Au niveau des achats proprement dits, de nouvelles synergies doivent permettre de générer près de 157 millions d'euros d'économies. Cela concerne, par exemple, l'achat en commun de systèmes de freinage, la réduction du nombre de pièces différentes entre les deux constructeurs ou encore le développement des approvisionnements en Corée pour Nissan, via le réseau fournisseurs de Renault et Samsung.

«Au cours de la dernière décennie, nous nous sommes appuyés sur l’alliance pour développer des synergies gagnant-gagnant entre Renault et Nissan. Cette approche s’est révélée fructueuse lorsque les deux entreprises étaient profitables et en croissance, a déclaré Carlos Ghosn, le président de l’alliance Renault Nissan. Aujourd’hui, nous devons aller plus vite. La recherche de synergies n’est plus optionnelle, mais obligatoire. C’est pourquoi nous avons nommé un groupe d’experts, qui se consacrera à la réalisation de synergies plus importantes, nous permettant de traverser la crise et d’en sortir plus compétitifs.»

Les achats de l'alliance Renault Nissan, d'un montant estimé à 60 milliards d'euros, sont gérés par une filiale commune aux deux constructeurs, baptisée Renault Nissan Purchasing Organisation (RNPO). Depuis avril 2009, cette dernière couvre 100% des achats de l'alliance.