Mon compte Devenir membre Newsletters

Portrait robot du bureau idéal

Publié le par

Avant la localisation de l'immeuble et la qualité de l'aménagement des espaces de travail, le coût constitue le principal critère de sélection des bureaux, selon une récente étude réalisée par Regus.

L’entreprise et sa recherche de bureaux. C’est sur ce thème que porte la première édition d’un baromètre réalisé en partenariat avec l’Association des directeurs immobiliers et Regus, spécialiste de la location d’espaces de travail, auprès d’un public de décideurs et chefs d’entreprise français.


Premier enseignement tiré de cette étude : les petites et moyennes entreprises françaises privilégient des biens à la location (66 %) plutôt qu’à l’achat (28 %), et seulement 6 % se portent sur les solutions temporaires. La priorité est également mise sur des surfaces de moins de 100 m² pour 37 % d’entre elles et de 100 m² à 500 m² pour 39 % des entreprises interrogées.


Dans un contexte de crise financière et économique, le coût global (loyer + charges) reste le critère majeur dans toute recherche de nouveaux bureaux, pour 58 % des répondants, devant la localisation (34 %) et la qualité et l’aménagement des bureaux (8 %). Concernant la localisation des bureaux, deux critères dominent : la proximité des moyens de transport (71 %) et l’image et la réputation du lieu (65 %). Quant aux qualités intrinsèques de l’immeuble, trois critères s’imposent : le fait de disposer de parkings (68 %), la qualité du hall d’entrée (66 %) et le respect des normes environnementales (42 %). Enfin, l’aménagement idéal passe par une flexibilité des bureaux, obligatoire pour 80 % des personnes interrogées.


Selon l’étude, les motifs de recherche de nouveaux espaces de travail sont multiples : 35 % d’entre elles se justifient par une extension des locaux, et 16 % par une création d’entreprise. Enfin, 18 % sont motivées par une réduction de coûts.