Mon compte Devenir membre Newsletters

Pacte PME : 7,2 milliards d'euros d'achats auprès des PME innovantes

Publié le par

Un montant en hausse de plus d'un milliard d'euros. C'est ce que révèle le rapport d'activité 2007 du Pacte, qui regroupe 1 750 PME innovantes et compte désormais 47 grands comptes signataires.

En 2007, les 42 grands comptes signataires du Pacte PME ont consacré un volume d'achats de 7,2 milliards d’euros auprès des PME innovantes, soit 1,3 milliard d’euros supplémentaires par rapport à 2006. La part des PME dans les achats a ainsi progressé d'un point sur cette période, et s'est élevée à 20 %. Ces chiffres ont été dévoilés récemment à Bercy, au cours de la présentation du rapport d'activité du Pacte. Créé à la fin 2005 par Oséo et le Comité Richelieu, ce dispositif facilite les relations entre les PME innovantes (1 750 adhérentes) et les grands comptes, en proposant notamment des procédures d’accompagnement. L'engagement des donneurs d'ordres reste volontaire, par le biais de l'adhésion au Pacte.

Ces résultats ont été salués par le secrétaire d'État aux PME, Hervé Novelli, qui a rappelé que la loi de modernisation de l'économie (LME), actuellement en discussion au Parlement, intégrera un dispositif spécifique pour les PME innovantes : l'obligation de leur réserver 15 % de certains marchés publics de technologies et de R&D. Une disposition qui pourrait figurer dans le "Small Business Act" à l'européenne, dont le texte sera dévoilé courant juillet par la Commission européenne. Pour autant, Hervé Novelli a insisté sur les bienfaits, selon lui, de dispositifs qui, à l'image du Pacte PME, sont "non coercitifs". "Je soutiens très fortement cette initiative non contraignante, et c'est également le point de vue du président de la République, Nicolas Sarkozy", a indiqué le secrétaire d'État.

Au terme de la présentation du bilan 2007, trois nouveaux grands comptes ont adhéré au Pacte PME : Dassault Systèmes, l'AFP et l'Ugap, portant ainsi à 47 le nombre total de signataires côté donneurs d'ordres.

En termes d'objectifs 2008, Oséo et le Comité Richelieu ont annoncé vouloir renforcer le Pacte dans certains secteurs (santé, transports, etc.) et étendre la gamme d'outils d'aide et d'accompagnement proposés avec, par exemple, des plans de développement à l'international des fournisseurs PME devenus stratégiques.