Mon compte Devenir membre Newsletters

PSA confiant en l'avenir, malgré la crise

Publié le par

Le constructeur automobile compte s'appuyer sur son plan de performance pour soutenir ses ventes, réduire ses coûts et mieux utiliser ses capacités de production.

Malgré un chiffre d'affaires annuel en baisse de 10,9% à 48,417 milliards d'euros et un résultat opérationnel courant en perte de 689 millions d'euros, le président du directoire du groupe PSA Peugeot Citroën, Philippe Varin, s'est voulu positif. «Nos résultats financiers 2009 montrent une nette amélioration de notre performance au second semestre mais reflètent aussi la gravité de la crise affectant l’industrie automobile, a-t-il déclaré. La gestion rigoureuse de notre trésorerie et des réductions de stock efficaces nous ont permis de réduire largement notre dette, de renforcer notre situation financière et de nous doter d’importantes liquidités.»

Pour PSA, l'année 2010 ne s'annonce pas moins difficile et le constructeur automobile s'attend à une baisse de l'activité du marché européen de l'ordre de 9%. "Nous pourrons cependant nous appuyer sur notre plan de performance automobile pour soutenir nos ventes, réduire les coûts et mieux utiliser nos capacités de production, explique Philippe Varin. Dans ces conditions, le résultat opérationnel courant du groupe devrait être positif au premier semestre 2010."

L'objectif de ce plan de performance, pour la période 2010-2012, est notamment de réaliser 1,815 milliard d'euros d'économies. Ces réductions de coûts se traduiront notamment par une augmentation du taux d'utilisation des capacités de production (ce taux était de 81% en 2008), par une amélioration de 20% de la productivité industrielle et de la productivité, ou encore par la réalisation de 400 millions d'euros d'économies sur les frais généraux de l'entreprise.

Le volume d'achats du groupe PSA Peugeot Citroën est estimé à 27 milliards d'euros.

À lire également : " Un plan de réduction des coûts réussi pour Faurecia "