Mon compte Devenir membre Newsletters

Michelin ferme une usine en France face à la concurrence des pays à bas coûts

Publié le par

Le numéro 2 mondial du pneumatique va fermer son usine de Toul (Meurthe-et-Moselle), dont les coûts de production sont 50 % supérieurs à ses concurrents asiatiques.

L'usine de production de Michelin situé à Toul, en Meurthe-et-Moselle, s'arrêta en 2009. Près de 825 emplois sont concernés. La fermeture de l'usine est justifiée, selon la direction de Michelin, par le manque de productivité du site par rapport à ses concurrents asiatiques, dont les coûts de production seraient de 50 % inférieurs. L'usine de Toul fabriquait des pneus de tourisme de milieu de gamme, sous la marque Kleber.

Michelin compte encore 17 sites en France (y compris l'usine de Toul). Mais le manufacturier a de plus en plus de mal à faire face à la concurrence des pays émergents. Michelin indique que ses coûts de production sont, en moyenne, 15 % supérieurs aux pays asiatiques. Pour renforcer sa compétitivité, le célèbre fabricant de pneus est notamment en train de réorganiser ses achats depuis Clermont-Ferrand.

Mot clés :