Mon compte Devenir membre Newsletters

Les principaux hôpitaux français améliorent leurs conditions d'achats

Publié le par

Un accord avec l'Ugap permet à chacun des 52 membres du GCS UniHA de bénéficier des meilleures conditions tarifaires auprès de la centrale d'achat.

Alain Borowski, président de l'Ugap, signe la convention en compagnie de Philippe Domy (au centre), président du GCS UniHA.

© GCS UniHA

Alain Borowski, président de l'Ugap, signe la convention en compagnie de Philippe Domy (au centre), président du GCS UniHA.

Une nouvelle avancée pour les achats hospitaliers. Le GCS UniHA (Groupement de coopération sanitaire, Union des hôpitaux pour les achats) et l'Ugap ont signé une convention de partenariat, le 20 juin, à Amiens, ouvrant des conditions d'achat préférentielles pour les 52 membres du GCS (32 CHU-CHRU et 20 centres hospitaliers). Les hôpitaux du réseau sont désormais considérés comme formant un ensemble homogène. Depuis le 1er juillet, ils bénéficient ainsi de meilleures conditions tarifaires : les prix sont calculés en fonction du volume d'achat global du groupement. Selon les deux acteurs, cela devrait permettre de générer une économie de 2 millions d'euros à périmètre d'achat constant. En 2006, UniHA traitait un montant d'achats de 850 millions d'euros. Ce rapprochement concrétise la volonté de l'Ugap de développer ses activités et échanges avec les grands hôpitaux français, en particulier dans le domaine des équipements médicaux.

Véhicules de secours et d'urgence. Outre l'amélioration des conditions d'achat, la convention prévoit une véritable coopération entre le GCS et l'Ugap, sur trois autres plans. D'abord, tous les membres d'UniHA pourront confier à la centrale d'achat la responsabilité de constituer de nouvelles offres correspondant à leurs besoins en produits ou équipements. L'Ugap pourra les élaborer elle-même ou les développer conjointement avec des fournisseurs. Ces offres nouvelles pourront être mises à disposition de l'ensemble des hôpitaux en France, même ceux n'appartenant pas à UniHA. Les deux parties ont annoncé qu'un premier exemple sera donné prochainement en matière automobile, par la constitution d'une gamme complète d'ambulances et de véhicules de secours et d'urgence. L'appel d'offres sera porté par l'Ugap à l'issue d'un travail commun, qui fera appel aux compétences médicales et logistiques des membres de l'UniHA. A terme, ces véhicules pourront être acquis auprès de l'Ugap par l'ensemble de la sphère hospitalière publique.

Globalisation. Autre nouveauté de l'accord : les filières d'achats spécialisées d'UniHA pourront accueillir l'Ugap en qualité de membre associé de certains de leurs groupements de commandes. Cela devrait notamment être le cas dans les domaines à forte expertise hospitalière pour lesquels une globalisation des volumes d'engagement des parties peut présenter un intérêt. Là aussi, l'Ugap pourra, dans un second temps, diffuser les offres constituées auprès des autres établissements hospitaliers nationaux.

 

Mot clés : Ugap |