Mon compte Devenir membre Newsletters

Les opérateurs de téléphonie mobile misent sur la réduction des coûts

Publié le par

Gagner en rentabilité en optimisant les coûts, tel est le parti adopté en 2009 par les opérateurs de téléphonie mobile, selon une récente étude.

Pour surmonter la crise économique, les opérateurs de téléphonie mobile des pays de l'OCDE ont baissé leurs dépenses opérationnelles durant ces douze derniers mois, selon une récente étude de l'institut américain Wireless Intelligence. Au troisième trimestre 2009, les dépenses opérationnelles (Opex) représentaient en moyenne 60 % du chiffre d'affaires des opérateurs des 30 pays de l'OCDE, contre 63 % un an plus tôt.

Marge opérationnelle à 33 %

Selon l’étude, la réduction des coûts a permis de préserver la rentabilité des acteurs, avec une marge opérationnelle stable, à 33 % du chiffre d'affaires. "Des réductions de coûts supplémentaires ont été opérées en diminuant les coûts structurels, en rationalisant la gamme de téléphones mobiles et leurs subventions, et en baissant les dépenses marketing et de publicité", note Wireless Intelligence. Ce qui a permis de dégager un niveau de liquidités (cash flow) de 22 % du chiffre d'affaires, contre 20 % un an plus tôt.

Baisse des revenus de 4,3 %

Selon Wireless Intelligence, l'industrie européenne du mobile est la plus fortement touchée par la crise, l'institut prédisant une baisse des revenus de 4,3% en 2009, à 36,5 milliards d'euros.En Grande-Bretagne, en Espagne, au Portugal, en Irlande, en Grèce et en Autriche, le recul sera de 5 % tandis qu'en Pologne et en République tchèque, les opérateurs mobiles connaîtront une baisse de leurs revenus supérieure à 10 %. En comparaison, les opérateurs américains et canadiens sont plus résistants, avec des chiffres d'affaires attendus en hausse de 4,3 % à 135 milliards d'euros.
Rappelons que les revenus des opérateurs mobiles de l'OCDE devraient avoisiner les 408 milliards d'euros sur l'ensemble de l'année 2009, contre 411 milliards en 2008.

(source: AFP)