Mon compte Devenir membre Newsletters

Les loyers de bureaux les plus chers du monde sont à Londres

Publié le par

Londres devance Hong Kong et Tokyo au palmarès des villes où les loyers de bureaux sont les plus élevés dans le monde. Paris arrive en sixième position.

D’après l’étude annuelle du conseil international en immobilier d’entreprise Cushman & Wakefield, les dix villes les plus chères du monde ont vu leur loyer augmenter de 40% par rapport à l’année dernière. Cette étude compare les coûts d’occupation de bureaux dans 203 métropoles de 58 pays. Pour l’ensemble des 203 villes étudiées, les loyers ont augmenté de 14% en 2007 contre 10% en 2006.

Pour la troisième année consécutive, le West End à Londres conserve son titre de quartier le plus cher du monde, avec un coût d’occupation de 2 277 € le mètre carré par an. La capitale du Royaume-Uni devance Hong Kong (1 745 €/m²/an) et Tokyo (1 536 €/m²/an).

Paris a perdu deux places par rapport à 2006 et n’apparaît plus qu’en 6e position. Ce recul ne traduit pas pour autant une diminution des coûts d’occupation de bureaux dans la capitale française. Dans le quartier central des affaires, le loyer prime a en effet enregistré une hausse de 12% et passé le seuil symbolique des 800 €/m²/an (820 €) tandis que les coûts d’occupation ont franchi celui des 1 000 €/m²/an (1 035 €). «Cette évolution à la hausse, liée à la pénurie croissante de l’offre disponible de qualité et à la demande toujours soutenue du secteur de la banque et des avocats, place ainsi le marché parisien loin des valeurs pratiquées dans le reste du l’Hexagone mais en position relativement compétitive par rapport aux villes les plus chères du monde, Londres en particulier», souligne Thierry Juteau, directeur général chez Cushman & Wakefield France.