Mon compte Devenir membre Newsletters

Les hôpitaux font jouer les synergies

Publié le par

En regroupant leurs achats de savon dans le cadre d'Uni HA, 45 établissements ont mis en commun leurs expertises pour définir les besoins et stimuler la concurrence, afin de générer des gains.

Le réseau d’achats hospitaliers, GCS UniHA (Groupement de coopération sanitaire, Union des hôpitaux pour les achats), qui regroupe 45 hôpitaux, apporte son écot dans la lutte contre les infections nosocomiales, grâce à une stratégie inédite. Depuis cette année, les établissements se sont regroupés pour l’achat de savons (les mains sont le premier vecteur de transmission des infections nosocomiales).

Réseau d'experts
Concrètement, les hôpitaux ont constitué un réseau d’expert de 200 personnes (hygiénistes, médecins du travail…) pour travailler sur deux axes et bâtir une démarche achats optimale. D’abord, élaborer un cahier des charges fonctionnel pour définir clairement les besoins et susciter des réponses d’un nombre important de fournisseurs. "Jusqu’ici, lorsqu’un centre hospitalier lançait une consultation, un seul savon lui était proposé, explique-t-on au GCS. Pour ce marché, 12 types de savons nous ont été soumis." Dans un second temps, l’innovation reposait dans le mode de consultation de ces produits, qui s’est faite par voie de sondages d’opinion. Jusqu’à présent, les fournisseurs déposaient une offre et les essais de produits étaient menés sur des périodes de 3 à 6 mois. "Un temps que les hôpitaux ne prenaient pas, ajoute-t-on à Uni HA. L’évaluation comparative entre fournisseurs n’était pas menée, et cela incitait à ne pas changer de fournisseur, afin de ne pas prendre de risques. Finalement, les fournisseurs changeaient peu, la concurrence restait faible et un acteur prépondérant domine le marché français." Pour ce nouveau marché de 2008, les utilisateurs ont été sondés sur une période d’utilisation de un an et sur la base d’un même outil d’évaluation. Chaque formule des produits a de plus été étudiée par un comité d’experts médicaux.

45 codes produits


A l’heure du bilan, le gain sur ce marché semble avant tout qualitatif : Uni HA propose désormais 45 codes produits de savons, pour répondre à la diversité des usages en milieu hospitalier. " L’objectif d’offrir les meilleurs produits pour l’hygiène des mains a été rempli ", se réjouit-on à Uni HA. En outre, la globalisation de ce marché à permis un gain annuel de l’ordre de 22%, soit un marché de 1,3 million d’euros. Avant regroupement des hôpitaux, les dépenses totales atteignaient 1,7 million.