Mon compte Devenir membre Newsletters

Les entreprises françaises s'inquiètent pour leur rentabilité

Publié le par

Avec une parité de plus de 1,50 dollar pour un euro, la rentabilité des commandes enregistrées est remise en cause selon le Gifas.

Avec un chiffre d'affaires non consolidés qui s'élève, en 2007, à 34,6 milliards d'euros, en croissance de 6,9%, l'industrie aéronautique et spatiale a enregistré des résultats meilleurs que ceux de 2006. En terme de commandes, 2007 établit un nouveau record avec 57,5 milliards, en progression de 20%. Pour la 14e année consécutive, le montant des commandes reçues est supérieur au chiffre d'affaires. 78% des commandes ont été réalisées à l'exportation (+24%) et concernent majoritairement le secteur civil. Les exportations, à hauteur de 75% du chiffre d'affaires, franchissent un niveau encore jamais atteint.

Malgré ces bons résultats, le Gifas (groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales) tire la sonnette d'alarme via son président, Charles Edelstenne : «Ces résultats cachent une réalité très préoccupante. Avec une parité de plus de 1,50 dollar pour un euro, la rentabilité des commandes enregistrées est remise en cause. Les moyens déjà utilisés (couverture de change, gain de productivité, etc.) pour compenser la baisse du dollar ne suffisent plus, nous contraignant à la délocalisation partielle de nos activités». La part grandissante de l'exportation accroît la sensibilité de la profession aux variations des parités monétaires.

Mot clés :