Mon compte Devenir membre Newsletters

Les directeurs des systèmes d'information doutent de leur capacité à investir

Publié le par

Les décideurs informatiques et télécoms dans les entreprises ont retrouvé le moral, mais se montrent inquiets sur l'évolution de leurs budgets.

Les décideurs informatiques et télécoms montrent les signaux d'un moral retrouvé, mais aussi une inquiétude quant à l'évolution des budgets. Une inquiétude renforcée par une pression accrue sur les directions informatiques pour piloter des activités complexes dans des délais raccourcis. Tel est le résultat de l’enquête annuelle 2010 baptisée DSI 250* du cabinet Pierre Audoin Consultants (PAC)**.

La tendance est à la reprise des investissements informatiques et télécoms, puisque 20% des directeurs des systèmes d’information (DSI) interrogés estiment que leurs budgets 2010 sont en hausse. Cependant, les 2/3 d'entre eux ont des problématiques directement liées à la réduction des coûts, l'optimisation et la réorganisation des structures existantes aussi bien sur les aspects ressources humaines qu'informatique. Selon eux, les projets liés à la sécurité et à la consolidation des infrastructures devraient être leurs sujets de préoccupations au cours des deux prochaines années. Dans ce contexte fragile, le recours aux prestataires externes reste une tendance lourde. Si 71% des sondés citent le prix comme un critère important, les attentes liées à la qualité et aux respects des engagements sont également prépondérantes dans le choix d'un fournisseur.

Côté informatique, les progiciels de gestion intégrés (PGI) commencent à équiper un grand nombre d’entreprises. Autrefois réservés aux grands comptes, ces outils de PGI ont largement profité de la multiplication des offres de la part des éditeurs à la faveur des nouveaux modèles liés à l'Open Source (utilisée par 50% des entreprises du panel) ou des modèles de type Software as a Service (SaaS). Autre point, l’importance croissante des pays émergents en matière de prestations informatiques et la tendance à l'intégration des pratiques de nearshore/offshore. Ainsi, 62% des décideurs interrogés estiment que leur proportion va augmenter en 2010/2011.

*Enquête menée auprès de 250 décideurs informatiques et télécoms.
**Pierre Audoin Consultants (PAC) est une société internationale de conseil et d'études de marché spécialisée dans le domaine du logiciel et des services informatiques.