Mon compte Devenir membre Newsletters

Les décideurs se sentent concernés par l'environnement, mais...

Publié le par

Le baromètre 2008 de l'OVE-TNS Sofres révèle que 87% des entreprises européennes se sentent concernées par l'environnement mais qu'elles ne sont pas prêtes à changer fondamentalement leurs habitudes.

Les problématiques environnementales intéressent de plus en plus les décideurs. Selon le baromètre européen 2008 sur le véhicule d'entreprise et le développement durable, réalisé par l'Observatoire du véhicule entreprise avec TNS Sofres, 87% des 4 000 entreprises interrogées y accordent de l'importance. Le sujet serait même en passe de devenir un enjeu majeur dans leur politique automobile ces prochaines années, et ce notamment dans les grandes entreprises. Plus impliquées médiatiquement et financièrement, celles-ci estiment à 69% que l'environnement sera l'une des priorités dans les années qui viennent. En outre, la moitié des entreprises ont d'ores et déjà mis en place une action en faveur de l'environnement, notamment en choisissant leurs véhicules sur la base de critères environnementaux. Mieux : 90% des entreprises envisagent de mettre en place une action au niveau de leur flotte d'ici à deux ans.

Mais si les entreprises sont décidées à utiliser des véhicules écologiques, à 78%, elles ne semblent pas pour autant prêtes à changer fondamentalement leurs habitudes. Ainsi, moins de la moitié ont prévu d'encourager la réorganisation des itinéraires, 19% de mettre en place des cours d'éco-conduite, 16% de développer le télé-travail, et seulement 14% de mettre en place du covoiturage. D'ailleurs, l'environnement n'est qu'aujourd'hui la troisième priorité des entreprises, après la sécurité des conducteurs et les coûts.