Mon compte Devenir membre Newsletters

Les commandes de travaux publics en forte baisse au premier trimestre

Publié le par

Les professionnels enregistrent une contraction de 18 % des commandes en février par rapport à l'an dernier, annonce la Fédération nationale des travaux publics (FNTP).

En attendant les effets du plan de relance de l'économie, dont le volet destiné à doper les commandes de travaux publics ne devrait se concrétiser qu'en fin d'année 2009, le premier trimestre apporte son lot de mauvaises nouvelles pour le BTP. "La situation conjoncturelle des travaux publics demeure toujours très incertaine au début de l’année 2009, annonce la Fédération nationale des travaux publics (FBTP), dans sa note de conjoncture du mois d'avril. La baisse d’activité s’est accentuée au cours des trois derniers mois. Les travaux réalisés comparés à un an d’intervalle reculent de plus de 14 % sur la période de décembre à février. Pour le seul mois de février, la baisse est de 18 %."

Conséquences sur l'emploi
Les entrées de commandes demeurent également atones, selon la FNTP. "En février, elles sont inférieures de près de 27 % à celles de l’an passé. Au cours des trois derniers mois, elles reculent de près de 10 % comparées à un an d’intervalle."

Cette conjoncture dégradée déteint sur l'emploi. Les heures effectuées par le personnel intérimaire poursuivent leur baisse : - 40 % au cours des trois derniers mois. “Les heures travaillées par les ouvriers permanents diminuent mais dans une proportion plus faible : - 10 %”, annonce la Fédération. Les effectifs ouvriers permanents en données définitives s’établissent en janvier à 181 600 contre
182 900 un an auparavant. Les données provisoires de février affichent néanmoins une diminution plus
sensible, avec 180 100 ouvriers permanents.