Mon compte Devenir membre Newsletters

Le nombre de pages imprimées par jour et par salarié reste important

Publié le par

Malgré quelques signes d'encouragements dans les entreprises, le nombre moyen de pages imprimées par jour reste très élevé : 31 pages par salarié, selon Lexmark.

La quasi-totalité des salariés européens (90%) déclare avoir pris conscience de l’impact écologique du gaspillage du papier en entreprise. Près de 71% d'entre eux assurent même avoir franchi le pas entre la prise de conscience et le geste concret et déclarent ainsi faire des efforts au quotidien pour tenter de réduire le nombre de pages imprimées inutilement. Un salarié sur cinq (19%) se dit également concerné mais ne sait pas vraiment comment faire pour réduire ce gaspillage. Presque deux tiers des salariés européens (62%) affirment que, si cela était nécessaire, ils pourraient réduire leurs impressions personnelles de 30% tout en restant productifs. Seuls 37% trouvent cet objectif trop ambitieux.

Malgré ces statistiques encourageantes, le nombre moyen de pages imprimées par jour reste très élevé : 31 pages par salarié. Toutefois, si l’on compare les scores mesurés cette année avec ceux enregistrés dans six pays européens en février 2006, on constate que le nombre de pages imprimées est en très légère baisse dans la plupart d’entre eux. Ainsi, en France, celui-ci est passé de 31 pages en 2006 à 28 pages en 2007.

Une entreprise sur deux a introduit récemment des changements en matière d’impression. Dans la plupart des cas, ces changements ont consisté en “une incitation à imprimer moins” (dans 42% des entreprises européennes concernées), mais aussi en une “augmentation du nombre d’imprimantes multifonctions” (41%) ou encore en l’instauration de “l’impression en recto-verso par défaut” (29%). 20% des salariés font état d’une diminution du nombre d’imprimantes et 19% de l’introduction de messages, au bas des signatures électroniques, rappelant la nécessité d’avoir un comportement responsable en matière d’impression. Enfin, l’utilisation d’une carte ou d’un code PIN pour imprimer reste encore assez marginale (12%).

De leur côté, environ 50% des personnes interrogées déclarent que leur entreprise a effectivement mis en place des changements (légers ou structurels) en matière d’impression au cours des deux dernières années. Elles sont 53% en France. Près de 47% des salariés affirment que des documents visant à promouvoir les comportements respectueux de l’environnement sur le lieu de travail sont déjà disponible dans leur établissement, même si 20% d’entre eux reconnaissent ne pas connaître vraiment son contenu. Presque deux tiers des salariés (62%) considèrent que les changements introduits leur ont permis d’être beaucoup (22%) ou un peu plus (40%) efficaces dans leur travail.