Mon compte Devenir membre Newsletters

Le ministère de la Défense et Thales s'engagent auprès des PME de la Défense

Publié le par

Jean-Bernard Levy, président-directeur général de Thales et Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, ont signé une convention bilatérale de soutien aux PME dans le cadre du Pacte Défense PME. Lancé par le gouvernement en novembre 2012, ce pacte vise à soutenir les PME du secteur de la Défense.

Jean-Bernard Levy, Président-directeur Général de Thales (à gauche) et Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense (à droite)

Jean-Bernard Levy, Président-directeur Général de Thales (à gauche) et Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense (à droite)

Jean-Bernard Levy, Président-directeur Général de Thales et Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense, ont signé une convention bilatérale de soutien aux PME dans le cadre du Pacte Défense PME. Lancé par le gouvernement le 27 novembre 2012, ce Pacte vise à soutenir les PME du secteur de la Défense.

Cette signature s’est déroulée lors de l’inauguration de Cristal, campus Thales à Gennevilliers, symbole de l’excellence technologique du Groupe dans le domaine de la Défense et de la Sécurité. « La signature de cette convention entre l’Etat et Thales marque le soutien concret que nous souhaitons apporter ensemble au développement des PME et des ETI au service de la défense de notre pays et plus largement de l’innovation, de la compétitivité, de la croissance et de l’emploi. Au moment où nous inaugurons ce campus, qui met à la disposition de la communauté de défense et de sécurité un outil formidable pour inventer et développer les nouveaux concepts industriels, je crois qu’il y a, dans ce Pacte Défense PME un autre beau défi que le ministère est heureux de relever avec Thales », a indiqué Jean-Yves Le Drian.

Alain MonjauxAlain Monjaux, Directeur de la relation fournisseurs et médiateur de Thales pour les PME, souligne que le Groupe a « une démarche volontariste qui vise depuis plusieurs années à améliorer la qualité de la relation avec ses PME en la rendant plus équilibrée et plus responsable. Par la signature de la convention bilatérale au titre du Pacte Défense PME, nous confirmons notre engagement et notre soutien envers nos nombreux partenaires qui contribuent à stimuler notre capacité d’innovation dans un esprit gagnant-gagnant» Thales est très ancré dans le tissu économique et industriel français. Chaque année, 75% des achats en France est ainsi sous-traité vers différentes entreprises nationales. Au coeur de cette "supply chain", Thales compte parmi ses fournisseurs plus de 4000 PME et Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) françaises, dont plus de 500 sont étroitement associées aux activités de Recherche et Développement du Groupe. Ces acteurs économiques participent à la réussite industrielle de Thales et les bonnes relations entretenues permettent d’améliorer la compétitivité du Groupe, notamment par le biais d’opportunités d’innovation présentes sur les marchés.

La signature de cette convention bilatérale s’inscrit pour le groupe Thales dans la poursuite de ses actions auprès des PME menées depuis plusieurs années. Le Groupe est déjà signataire de la Charte des relations interentreprises entre les grands Groupes et les PME et de la Charte des PME innovantes, et membre actif de Pacte PME. Dernièrement, Thales a reçu le label Relations Fournisseurs Responsables.

En signant cette convention, Thales s’engage par ailleurs, en cohérence avec son implication dans Pacte PME, à poursuivre et à renforcer ses efforts en termes de bonnes pratiques participant ainsi au développement des PME en relation avec les marchés de
défense, à les aider dans leurs projets d’innovation tout en contribuant à leur développement futur, à favoriser des relations partenariales et équilibrées avec les fournisseurs et à renforcer ainsi sa contribution à la sécurisation des intérêts de Défense Nationale.

Le Pacte Défense PME Kezako ?

Le Pacte Défense PME contient 40 mesures « concrètes et immédiates » pour les Petites et moyennes entreprises (PME) et les Entreprises de taille intermédiaire (ETI). Il poursuit des objectifs de croissance, d’innovation et de compétitivité, mais répond également à une responsabilité affichée du ministère de la Défense, en tant que premier acheteur public de l’Etat, de soutenir la base industrielle et technologique de défense française, et en particulier les PME Il s’articule autour de quatre grands axes : « Penser PME » pour mieux prendre en compte les PME dans la stratégie d’achat de l’ensemble du ministère, faciliter le passage de la recherche au développement en consolidant dans la durée le soutien financier à l’innovation des PME, améliorer les relations entre donneurs d’ordre et fournisseurs par des conventions bilatérales passées entre le ministère et les grands groupes et enfin, renforcer l’action en région et accompagner les PME dans le cadre du nouveau dispositif de soutien à leur développement.