Mon compte Devenir membre Newsletters

Le Forum Desma se penche sur les organisations achats

Publié le par

La 22e édition du forum Desma, organisée le 28 mars dernier à l'IAE de Grenoble par le Master Desma (Master de Management Stratégique des Achats), a réuni près de 170 directeurs et responsables achats autour de l'efficience de la fonction achats et des nouveaux modes d'organisation.

22e édition du Forum DESMA

22e édition du Forum DESMA

Le discours d'accueil a été prononcé conjointement par Christian Defelix, directeur de l'IAE et Natacha Tréhan, maître de conférences et responsable du Master Desma et chercheur au CERAG UMR CNRS. Le bal des conférences et tables rondes a été ouvert par le parrain de la promotion 2013, Antoine Doussaint, directeur achats du groupe La Poste (volume d'achats de 5,5 Mds€), qui a expliqué comment l'organisation des achats du groupe en Centre de Service Partagé (CSP) en 2008 a favorisé une performance accrue et une meilleure visibilité de la fonction achats. " Nous voulions créer de la valeur en travaillant sur la diffusion et l'utilisation des contrats groupes et changer le regard des prescripteurs sur notre action " explique A. Doussaint. Pour cela, un plan de conduite du changement a été déployé. Tout en restant sur son coeur de métier, le positionnement de la direction des achats en CSP a permis de diminution les zones de friction et de transformer l'acheteur d'un " maillon obligatoire " en partenaire inclus plus en amont dans les projets et prêt à " contribuer à l'innovation de ses clients ".

Natacha Tréhan a ensuite dressé un état des lieux des enjeux actuels des organisations achats. Elle a expliqué en quoi " les achats sont au coeur du paradigme de la contingence ", définie par Paul Lawrence et Jay Lorsch(1) qui proposent de prendre en compte les variables économiques et les conditions du marché plutôt que de croire en un modèle organisationnel applicable à toute organisation, indépendamment de son environnement.

Un CSP, oui mais pour quoi faire ?

Une première table ronde a réuni A. Doussaint, D. Henry, Director Sourcing, Corporate/Shared Services de Becton Dickinson (BD) et A. Monjaux, directeur de la relation fournisseur du groupe Thales. Pour ce dernier, la motivation à s'organiser en CSP était d'améliorer les processus achats. Une segmentation achats commune à tous les pays a été mise en place autour de 36 familles et d'un Purchasing Strategy Comittee pour valider les stratégies achats famille. Avec quels bénéfices ? Pour Alain Monjaux, " la meilleure maîtrise de la relation fournisseur et un renforcement des compétences des acheteurs ". Pour D. Henry de BD, " l'efficience des process a été la première motivation de la mise en place de CSP Achats ". Le process Procure-To-Pay des achats indirects a été amélioré. Certains achats directs de commodités pourraient se faire via les CSP mais pas les achats directs critiques où le CSP pourrait causer une perte de contact et de réactivité avec les clients internes.

Les GIE achats

Animée par Cyril Pourrat, SVP Procurement Excellence de Buy-In, la première table ronde de l'après-midi a réuni Pascal Tournache, EMEA Procurement Director de HP, Hervé Montaigu, VP Purchasing Groupe Seb et Sylvain Rousseau, directeur achats de DCNS. Elle a permis de se pencher sur les motivations qui président à la mise en cohérence des services achats avec les enjeux business de l'entreprise. Citons pêle-mêle l'accompagnement du changement de business model, le renforcement de la visibilité sur les marchés fournisseurs, l'équilibre entre les spécificités locales et la logique groupe, etc...La deuxième table ronde s'est penchée sur les regroupements achats entre concurrents dans le privé et entre établissements du même secteur dans le public avant que la journée se conclue sur une intervention de Marc Sauvage, président de la Cdaf sur sa feuille de route. Nous reviendrons prochainement sur ce dernier sujet dans nos pages.

(1)Organization and Environment (1969) traduit en français sous le titre Adapter les structures de l'entreprise : intégration ou différenciation