Mon compte Devenir membre Newsletters

Le Cnes réduit ses délais de paiement

Publié le par

L'établissement public s'est engagé à régler cette année ses factures en 30 jours, contre 45 jours fin de mois jusqu'à présent.

Le Centre national d'études spatiales (Cnes) donne un coup de pouce à ses fournisseurs, notamment les PME. L’établissement public s’est engagé à régler cette année ses factures en 30 jours, contre 60 jours maximum (ou 45 jours fin de mois) jusqu’à présent. L’annonce a été faite par la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse, à l’occasion d’une présentation de la politique spatiale française. « Cela représente 450 millions d'euros par an », a-t-elle déclaré. Le Cnes devient ainsi le premier établissement public industriel et commercial (Epic) à aligner ses pratiques sur celles de l'Etat.

Tout le secteur de l'aérospatial

Soumis aux dispositions de la loi de modernisation de l'économie (LME), le Cnes doit en principe payer à 45 jours fin de mois, ou 60 jours maximum à compter de la date d'émission de la facture, comme toutes les entreprises privées. À noter que l’ensemble du secteur de l’aérospatial a engagé des efforts dans ce sens : EADS Astrium et Thales Alenia Space, les deux grands maîtres d'œuvre du secteur, par qui transite une grande partie des sommes en jeu, ont accepté de régler leurs sous-traitants à 30 jours également.