Mon compte Devenir membre Newsletters

Le Baromètre 2007 des voyages d'affaires est arrivé !

Publié le par

Les résultats du très attendu Baromètre American Express ont été dévoilés les 12 et 13 novembre derniers. En France, le marché du voyage d'affaires est ainsi estimé à 26,6 milliards d'euros, en croissance de 3,3% par rapport à l'an dernier.

Environ 35% des entreprises ont vu leur budget voyages augmenter au cours des douze derniers mois. Tel est le principal résultat du 17e Baromètre American Express 2007. Un rendez-vous devenu incontournable pour tous les travel managers, le Baromètre faisant désormais office de référence dans l’univers des voyages d’affaires. Comme l’an dernier, la croissance du marché est tirée par les grandes entreprises, qui ont vu leurs dépenses globales augmenter de 5,8% en 2007. Les PME (+2,5%) et les petites entreprises (+0,3%) ont visiblement tenté de limiter leurs déplacements. Au total, le marché français du voyages d’affaires est estimé par American Express à 23,6 milliards d’euros (en hausse de 3,3%). L’aérien continue de peser significativement et représente près de 49 % des dépenses de voyages des entreprises.

Selon les résultats du Baromètre 2007, 54% des entreprises possèdent aujourd’hui une politique de déplacements professionnels. Seules 28% des sociétés interrogées n’ont pas de règles en la matière. De manière très péremptoire, 83% des entreprises considèrent les déplacements professionnels comme un coût nécessaire. Seules 17% les perçoivent comme une contribution au développement du chiffre d’affaires. Un résultat plutôt surprenant.

Dans l’élaboration d’une politique de voyages, la notion de coût prédomine toujours. Celle-ci se renforce même, puisque 68% des entreprises la considèrent comme le facteur le plus important contre 50% l’an dernier. Par exemple, le contrôle des notes de frais est jugé prioritaire par 91% des sociétés interrogées, loin devant la sécurité des collaborateurs (46%) ou la prise en compte des émissions de CO2 (16%). 47% des entreprises déclarent avoir intégré des critères de développement durable dans leur politique de voyages mais seules 35%, selon American Express, ont mis en place des actions concrètes.

Par ailleurs, les entreprises affirment que leurs politiques de voyages sont bien suivies, avec un taux supérieur à 70% pour 96% des sociétés interrogées. Près de 77% des entreprises déclarent avoir des processus de contrôle et de suivi des dépenses, un résultat en hausse par rapport à 2006 où elles n’étaient que 69%. Leurs méthodes favorites ? Le contrôle a posteriori de type comptable (54% des sociétés interrogées), devant l’analyse et le suivi en continu via des tableaux de bord (33%). Les vérifications sont effectués en majorité par les directions financière, au détriment des contrôleurs de gestion.

Vous pourrez retrouver tous les résultats de ce Baromètre 2007 dans le numéro de décembre de Décision Achats.