Mon compte Devenir membre Newsletters

La Hyndai i20 se dote d'une version 3 portes

Publié le par

Hyundai étoffe sa gamme citadine d'une version 3 portes de sa i20. Sa version diesel de 75 chevaux se montre dynamique et bénéficie d'une frugalité en phase avec les préoccupations du moment.

La citadine coréenne se montre frugale et dynamique.

© Hyundai

La citadine coréenne se montre frugale et dynamique.

Les grosses voitures n'ont plus la cote. Hyundai le sait. Ce n'est pas pour rien que le constructeur articule désormais sa gamme autour de la série "i", composée des mini citadines i10, des citadines i20 et des compactes i30. À elle seule, cette série représente 80% des ventes de la marque et prend une longueur d'avance face à ses berlines routières ou à ses SUV. Pour renforcer l'attrait de sa gamme, le constructeur coréen étoffe sa série i20, commercialisée depuis le printemps 2009, d'une version trois portes.

Le véhicule reprend les caractéristiques de design de la version cinq portes, à savoir une calandre hexagonale chromée, habillée d'optiques effilées et d'antibrouillards intégrés en retrait. Sa ligne fluide est renforcée par un bouclier, un bas de caisse et des rétroviseurs couleur carrosserie. La poupe se caractérise par des blocs feux accentuant l'aspect dynamique de la citadine. L'habitacle, de son côté, a été soigné. Avec son empattement de 2,52 m, l'i20 bénéficie d'une longueur aux jambes intéressante en faveur du confort des passagers arrière. À l'avant, la qualité de finition et des matériaux est perfectible mais ne souffre d'aucun désagrément majeur. En outre, la console centrale s'avère bien disposée et les rangements sont suffisamment nombreux.

Dans sa version 1,4 diesel de 75 chevaux, la seule alternative aux deux blocs essence disponible en trois portes, la petite coréenne se montre particulièrement dynamique grâce à une structure rigide et à des réglages de suspensions fermes. Ce dynamisme, accompagné d'une direction lourde mais précise, permet à l'i20 d'aborder les virages de manière volontaire et sereine. Le comportement reste néanmoins pénalisé par des pneus dont la qualité d'adhérence laisse à désirer. Heureusement, l'ESP de série veille ! Malgré sa petite cylindrée, le moteur reste vif mais manque de couple : sur les petites routes sinueuses du Pays basque et de la frontière espagnole, les rétrogradages sont fréquents. Heureusement, la boite mécanique à cinq rapports est efficace et bien étagée. L'atout du 1,4 diesel reste sa frugalité. Avec 4,4 litres en cycle mixte et des émissions de CO2 de 116 grammes par kilomètre, cette version se montre en phase avec les préoccupations environnementales du moment.

Déclinée en deux niveaux de finition, l'i20 trois portes est accessible à partir de 10 460 euros HT. Le diesel 75 chevaux, quant à lui, est disponible à partir de 12 230 euros et bénéficie du bonus écologique de 700 euros.