Mon compte Devenir membre Newsletters

La Grande Punto devient Punto Evo

Publié le par

Fiat fait évoluer sa Grande Punto : la citadine s'appelle désormais Punto Evo, et se dote de nouvelles lignes, d'un habitacle revu, de motorisations modernes et d'équipements enrichis.

Nouveau look extérieur et intérieur, équipements plus riches, mais manque de dynamisme pour la Punto Evo.

© Fiat

Nouveau look extérieur et intérieur, équipements plus riches, mais manque de dynamisme pour la Punto Evo.

Pour maintenir sa place sur le segment concurrentiel des citadines, Fiat donne un coup de jeune à sa Grande Punto. Celle-ci se nomme désormais Punto Evo. L'évolution se caractérise par des lignes légèrement revues : un nouveau bouclier avant, des optiques plus fluides et une ligne chromée soulignant le capot. À l'arrière, seuls des nouveaux feux à LED et un nouveau pare-chocs différencient le nouveau modèle.
À l'intérieur, les changements sont plus significatifs. Avec trois centimètres de plus en longueur, l'habitacle gagne logiquement en espace. Cet empattement rallongé profite également aux places arrière, plus confortables notamment pour les grands gabarits. Par ailleurs, les matériaux choisis s'avèrent de meilleure qualité mais la finition reste perfectible.

Sur la route, l'agrément de conduite du diesel coeur de gamme progresse grâce aux améliorations apportées au bloc : sa cylindrée passe à 1,3 litre et sa puissance atteint désormais 95 chevaux. Grâce à l'injection directe, ce diesel gagne en couple et offre au passage davantage de souplesse et de meilleures reprises. Malgré le cache-moteur, il demeure trop sonore. Fiat a également apporté quelques réglages au châssis de la citadine, mais ceux-ci sont insignifiants. La Punto Evo souffre encore d'un comportement routier trop incertain à cause de suspensions trop souples incapables de maîtriser le roulis et d'une direction imprécise. En outre, l'insonorisation de l'écoulement de l'air n'a pas été soignée. Les progrès sont plus sensibles au niveau de la boîte de vitesse mécanique à cinq rapports, bien étagée. Mais quelque peu gâchée par une pédale d'embrayage trop sensible.

Au niveau des équipements, les efforts sont réels. La petite italienne profite désormais du système Blue&Me TomTom. Lequel regroupe l'ensemble des fonctions de navigation, de téléphone bluetooth, d'indication de conduite via l'éco:Drive, et d'information trafic ou de points d'intérêts. Ce système permet également de prévenir le conducteur en cas de réserve en carburant faible, et de le mener directement à la station-service la plus proche.

Disponible à partir de 9 660 euros HT, la Punto Evo se situe en bas de l'échelle tarifaire. La version diesel 95 chevaux bénéficie du bonus écologique de 700 euros grâce à son taux d'émission de CO2 de 110g et sa consommation en dessous de 5 litres, rendue possible par l'équipement en série du système Stop and Start.