Mon compte Devenir membre Newsletters

L'État augmente son enveloppe pour développer la filière bio

Publié le par

Une rallonge de 12 millions d'euros sur trois ans vient s'ajouter aux 22 millions d'aides à la conversion des agriculteurs. L'objectif est de développer une offre encore rare.

Les collectivités locales sont nombreuses à introduire le bio dans les repas scolaires, et l’État veut 15 % de denrées bio au menu de ses restaurants administratifs d’ici 2010. Problème : l’offre reste marginale, seulement 2 % des terres agricoles étant consacrées au bio. Le Grenelle de l’environnement ayant prévu de porter les surfaces cultivées à 6 % d’ici 2012, le gouvernement a annoncé en octobre une rallonge annuelle de 12 millions d’euros pendant trois ans. Ils s’ajouteront aux 22 millions déjà consacrés aux aides à la conversion des agriculteurs.