Mon compte Devenir membre Newsletters

L'association des anciens du MAI s'interroge sur le futur des achats

Publié le par

L'association des anciens du MAI de Bordeaux s'est réunie, le 18 avril 2013, dans les murs de Microsoft France à Issy-les-Moulineaux. L'occasion d'échanges conviviaux et nourris sur le futur de la fonction achats illustrés par quelques parcours de patrons achats, tous anciens du MAI.

L'association des anciens du MAI s'interroge sur le futur des achats

La dernière conférence organisée par l'association des anciens du MAI, présidée par Olivier Wajnsztok, s'est tenue au siège de Microsoft France à Issy-les-Moulineaux le 18 avril dernier. Elle a donné l'occasion à ses membres de faire le point sur la vie de l'association (pots, présence sur les réseaux sociaux, classement du master par rapport aux autres formations de premier plan,etc....) et de s'interroger sur le futur de la fonction achats à travers une table ronde animée par P. Pichon et réunissant plusieurs patrons achats et anciens élèves du MAI de Bordeaux parmi lesquels :

  • Franck Le Guillou, directeur Achats de Bouygues Construction
  • Patrice Fortin, responsable Achats non Marchands de Galeries Lafayette
  • Jean-Claude Alvergne, directeur Achats de Lagardère Active
  • Stéphane Gontard, directeur Achats de Coliposte (groupe La Poste)
  • Philippe Agostini, directeur Achats de Famar Health Care Services
  • Etienne De Tapol, co-fondateur de Buy-In, joint-venture Achats créée entre France Telecom et Deutsche Telekom en 2011

Retrouvez ci-dessous quelques exemples de questions/ réponses entendues ce soir-là :

Famar Health Care Services : Philippe Agostini


Questions

Réponses Ph. Agostini

Quel est l'effectif de votre équipe et le spend achat ?

30 personnes basées en France,

Volume achats = 300 M€

Quels sont vos défis de Manager Achats ?

Avoir créé le Département Achats, suivre et constater son évolution.

Elever la fonction au comité stratégique de l'entreprise et la positionner au centre au coeur des décisions l'entreprise.

Quels ont été les défis ?

Construire le service à partir d'une équipe initialement hétérogène.

Comment avez vous mené le projet de mise en place du Département Achats ?

" règle des 100 jours " : dossier de diagnostic à la DG puis validation puis lancement du projet.

Quelles problématiques managériales faites vous face ?

" avoir une organisation compacte " : ne pas avoir une grosse équipe d'acheteurs mais savoir attirer et garder les meilleurs profils.

Comment avoir une équipe motivée et solidaire ?

Organiser des team meetings / incentives

Comment repérez-vous des dysfonctionnements dans l'équipe ?

Des problèmes opérationnels sont remontés.

Comment contrôlez vous la satisfaction des clients internes ?

De manière informelle, par le nombre de dossiers sur lesquels les clients internes impliquent les acheteurs en amont de toute projet de sourcing.

Comment approchez vous les clients internes ?

Le service achat doit être vu comme un service provider pour le compte des clients internes (approche commerciale)

Quels conseils pour les acheteurs de demain ?

-Améliorer le relationnel en interne (profiter de sa position cross fonctionnel)

-Améliorer le relationnel en externe (démarche HLR : High Level Relationship)

-remettre en cause les processus internes de l'entreprise,

-être capable de manager les risques liés à l'instabilité de l'environnement.

Comment voyez vous les achats de demain ?

Avoir une position 360° dans l'entreprise et se positionner sur 4 axes :

- axe marge : améliorer la visibilité des savings réalisées

- apporter un cashflow positif

- participer à la croissance de l'entreprise

- utiliser les fournisseurs comme apporteurs d'affaires (capter l'innovation)

Buy-In : Etienne de Tapol

Questions

Réponses E. De Tapol

Quelles sont les spécificités de cette structure achat ?

Spécificités de l'alliance : métier (purement achats), management interculturel (actionnaire 50/50 Franco Allemand), nature des marchés (20 fournisseurs pour 15 à 20 M€ de spend annuel), 40 clients en Europe+Afrique (grosse empreinte Africaine car zone de croissance pour Orange) +US

Cette alliance est elle aujourd'hui mature ?

Maturité visible à moyen terme, grâce au benchmark avec RNPO (la joint venture a pris 10 ans pour obtenir de 33% à 90% de taux de couverture)

Quelle est la force de cette alliance ?

Intérêts partagés entre les acheteurs / fournisseurs :

- pour les fournisseurs : proposer un produit innovant qui sera ensuite massivement distribué,

- pour les acheteurs : cette attractivité permet une situation privilégiée pour capter l'innovation chez les fournisseurs

- co engineering

Quels conseils pour les acheteurs et managers achat de demain ?

- choisir son organisation selon les marqueurs de maturité (durée d'existence du service HA, catman, transversalité du service, procurement engineering avec une équipe dédiée)

- savoir collaborer avec les acheteurs des concurrents et acheteurs d'autres industries,

- savoir valoriser la création de valeur par les acheteurs,

- savoir développer les collaborateurs et manager les carrières


Et sinon le best-of de la soirée en vidéo !