Mon compte Devenir membre Newsletters

L'AP-HP annule un marché informatique de 75 millions d'euros

Publié le par

Les hôpitaux de Paris justifient leur décision par les difficultés des fournisseurs à répondre dans les temps à la proposition initiale. Un nouvel appel d'offres a été lancé.

Le plus gros contrat informatique jamais passé en France dans le milieu hospitalier est annulé. L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) a dénoncé le 27 décembre le marché confié depuis mars 2007 à un consortium Thales - General Electric. Le projet consistait en la mise en place d'un outil technique commun dans 43 hôpitaux, dans le cadre de la création du "dossier patient unique" (centralisation des données du patient). Le contrat, d'un montant global de 75 millions d'euros, portait sur plusieurs années. Le groupe d'hôpitaux publics a justifié sa décision par la difficulté du consortium à concrétiser sa proposition. Le projet comprenait une première phase de prototypage d'une durée de 18 mois, suivie d'un test pilote, puis d'un déploiement à l'ensemble des hôpitaux. Les deux parties collaboraient depuis mars 2007. A cette date, le consortium avait remporté l'appel d'offres grâce notamment au prix proposé, qui avait été jugé relativement bas par rapport à celui de ses concurrents.

Dans un communiqué l'AP-HP indique que "pour préserver ses meilleures chances, (l'AP-HP) a donc décidé de dénoncer le marché pour lancer immédiatement un nouvel appel d'offres dans le cadre d'un marché de substitution, dont la mise en oeuvre ne pèsera pas sur le calendrier initial". La réalisation du système intégré et communicant reste engagé pour permettre, en 2009, la mise en place du serveur d'identité unique et, à partir de 2010, le déploiement sur trois ans du nouveau système d'information patient.