Mon compte Devenir membre Newsletters

Julien Morel, directeur des opérations chez Nespresso France

Publié le par

Le directeur des opérations de Nespresso France, Julien Morel, est l'un des 25 directeurs de la supply chain qui ont témoigné dans le livre "Supply Chain, une fonction stratégique en action". Responsable des approvisionnements, le directeur des opérations est également chargé des achats. Entretien.

Julien Morel, directeur des opérations chez Nespresso France

Décision Achats : Comment se caractérise la fonction supply chain ?

Julien Morel : La fonction supply chain est encore en pleine évolution en France. Elle a déjà subi de formidables avancées depuis 10 ans, dans tous les secteurs industriels. Je dirais qu’elle doit rester jeune, en pleine croissance, pour rester ouverte aux évolutions du marché et les anticiper. Il faut qu’elle soit agile pour s’adapter et attentive pour innover continuellement, tant en termes de process que d’organisations. Chez Nespresso, cette fonction est reconnue comme stratégique. En France, nous avons fait le choix de fusionner la direction de la relation client et la direction supply chain/achats pour être au plus proche des membres de notre club et innover sur notre chaîne de valeur. Ainsi, nous sommes en mesure de faire de la chaîne de valeur un axe de différenciation. En l’occurrence, nous opérons un suivi total, depuis la matière première jusqu’à la gestion du stock des membres de notre club. Pour ces derniers, nous avons créé un service de livraison à Paris et à Marseille, qui leur permet d’être livrés le jour même sur le créneau horaire de leur choix, entre 7 h et 22 h.

DA : Doit-on considérer que la fonction achats et la fonction supply chain soient amenées à fusionner, comme chez Nespresso, pour une meilleure gestion des approvisionnements ?

JM : Il est important que supply chain et achats travaillent de pair pour être performants, non seulement sur la gestion des approvisionnements, mais également sur le processus d’innovation de l’entreprise. Chez Nespresso, la supply chain et les achats sont intégrés au sein d’une même direction dans l’ensemble des marchés. Cela nous permet d’être efficaces dans les processus de lancement de produits ou de rénovations, d’être intégrés très en amont dans tous les projets marketing et commerciaux, d’être agiles dans le lancement de nouveaux services et le remodelage de notre réseau logistique et transport. Sans pour autant faire le choix de Nespresso, il est important d’améliorer l’interaction entre la direction achats et la direction supply chain. Il faut alors développer la coopération proactive entre les collaborateurs de chacune des directions, que chacun comprenne le rôle qu’il a joué en interaction avec l’autre, et l’intérêt que chacun a à collaborer.

DA : Pourquoi la supply chain est une fonction stratégique selon vous ?

JM : La supply chain fait partie intégrante de la stratégie des entreprises industrielles performantes. Ces entreprises doivent aujourd’hui répondre à de nouvelles exigences : la réactivité, la rapidité d’exécution, l’excellence en termes de service sont les maîtres mots pour réussir. Dans ce contexte, le directeur supply chain est le garant du bon fonctionnement de la chaîne d’approvisionnement des produits, et le pilote des flux d’informations. C’est pourquoi chez Nespresso le directeur supply chain est intégré au sein du comité de direction. Il intervient dans l’ensemble des décisions stratégiques de l’entreprise. Il participe donc à la création de valeur de l’entreprise. Il doit être en posture de coopération proactive avec les autres directions de l’entreprise pour être un bras armé de la stratégie marketing et commerciale, et innover pour apporter de nouveaux services à ses clients.