Mon compte Devenir membre Newsletters

Jacques Barrailler, un acheteur chevronné à la tête du service achats de l'Etat

Publié le par

Agé de 56 ans, il bénéficie d'une longue expérience de directeur achats dans le privé : Rhône-Poulenc Rorer, Aventis Pharma, Pechiney. Il était précédemment responsable des achats mondiaux d'Alcan.

Jacques Barrailler, un acheteur chevronné à la tête du service achats de l'Etat

© F.M.

Jacques Barailler, 56 ans, a été nommé, lundi 2 mars, directeur du service achats de l'Etat (SAE). A ce titre, il est directement rattaché au ministre du Budget, Eric Woerth.

Ingénieur de formation, diplômé de l'Ecole centrale de Paris, Jacques Barrailler est un transfuge du privé : il était précédemment responsable des achats mondiaux du groupe Alcan, spécialiste de l’aluminium. Il bénéficie d'une longue expérience de responsable achats dans de grands groupes mondiaux (Rhône Poulenc Rorer, Aventis Pharma, Péchiney). « J'ai été séduit par la réelle volonté politique de moderniser l'Etat et ses achats, confie-il à Décision Achats. Le rôle de ce service sera semblable à celui d'une direction achats d'une grande entreprise. Sa mission sera d'animer un réseau d'acheteurs afin de développer la professionnalisation et de faire reconnaître cette fonction. Il s'agira également de définir une stratégie dans chaque segment d'achats courants et, le cas échéant, de jouer le rôle d'opérateur d'achats sur les segments. »

Le SAE devra remplir les objectifs fixés lors du premier conseil de modernisation de l'Etat, dans le cadre de la Révision générale des politiques publiques (RGPP) et réaliser des économies de l'ordre de 10% d'ici à trois ans, sur les segments d'achats courants de l'Etat (dont le montant s'élève à environ 10 milliards d'euros), notamment par le biais de marchés mutualisés et obligatoires. Il devra également faciliter l'accès des PME à la commande publique et développer le caractère éco et socio-responsable des achats.


Les RMA sont en place

Comme prévu, le service des achats de l'Etat se substitue à l'Agence centrale des achats (ACA) du ministère de l'Economie et des Finances. Jean-Baptiste Hy, ancien directeur de l'ACA, devient directeur-adjoint du SAE et responsable ministériel des achats (RMA) du Minefe.

Les achats de l'Etat se mettent peu à peu en ordre de bataille. Chaque ministère a nommé son RMA. Le SAE doit encore étoffer ses effectifs avec le recrutement, essentiellement interne à l'administration, d'une vingtaine d'acheteurs (ils sont actuellement une trentaine). Dans les préfectures de région, qui seront le relais de la politique d'achat nationale, les nominations devraient intervenir dans les prochaines semaines.

Mot clés :