Mon compte Devenir membre Newsletters

Euro-2016 de football : des partenariats publics-privés pour soutenir la candidature française?

Publié le par

Une commission "Grands stades Euro-2016" réfléchit sur la construction ou la rénovation des stades en France, en vue d'une candidature à l'Euro de football.

Si elle décide de se porter candidate à l'organisation de l'Euro-2016 de football, la France devrait s'appuyer sur les partenariats public-privé (PPP) pour construire de nouveaux stades. Le PPP est un contrat permettant à des opérateurs privés de concevoir et gérer des équipements publics. L'annonce a été faite récemment par Philippe Séguin, qui préside la nouvelle commission "Grands stades Euro-2016". Mise en place en janvier par le ministère des Sports, elle est chargée de réfléchir aux modalités de la mise en place de grandes enceintes en vue d'une candidature. Elle compte 19 membres, issus notamment du monde du football et du rugby. Concernant le financement des stades, Philippe Séguin a indiqué que "l'argent public est rare. On imagine mal un effort de l'Etat sur 5, 6, 7 ou 8 stades pour le plaisir d'organiser un Euro. Il faudra trouver d'autres financements, d'autres partenaires. Des partenariats public-privé", juge le président de la Cour des comptes. Le rapport de la commission sera remis en septembre au ministre. Quant à la candidature française, elle pourrait intervenir fin 2008. Si le cahier des charges de l'UEFA, l'instance dirigeante du football européen, n'est pas encore connu pour 2016, on sait que les normes de l'instance européenne pour l'Euro 2012 imposent huit stades d'une capacité minimale de 30 000 places et deux autres de 50 000 places, pour l'ouverture et la finale. Pour le moment, le futur grand stade de Lille (50 000 places) est le seul en France à avoir fait l'objet d'un PPP entre la communauté d'agglomération et un consortium mené par Eiffage, début février. Vu l'état des finances publiques, les PPP ne sont pas le seul mode de gestion qui devrait être encouragé. Le "naming", opération consistant à baptiser, en contrepartie d'une redevance, le stade du nom d'une entreprise (l'Emirates Stadium à Londres ou l'Allianz Arena de Munich sont les plus célèbres), fait une apparition remarquée avec le futur stade du Mans, opérationnel fin 2009.

Mot clés :