Mon compte Devenir membre Newsletters

Dématérialisation de factures : un marché prometteur selon Markess

Publié le par

En France, le chiffre d'affaires des éditeurs de logiciels et autres prestataires de services est estimé à 400 millions d'euros en 2009, en hausse de 21% par rapport à 2008.

Les projets de dématérialisation de factures ont le vent en poupe. En France, le chiffre d'affaires des éditeurs de logiciels et autres prestataires de services sur ce marché est estimé à 400 millions d'euros en 2009, en hausse de 21% par rapport à 2008. Sur la période 2009-2011, le chiffre d'affaires du secteur devrait croître de 29% par an. Tels sont les principaux enseignements d'une étude réalisée par Markess International, intitulée "Dématérialisation de factures - Enjeux français et européens".

Concernant la dématérialisation des factures fournisseurs, 80% des organisations interrogées se déclarent intéressées par l'automatisation des processus comptables et financiers, mais aussi par les réductions de coûts associés (traitement des factures optimisé, réduction des litiges, amélioration de l'archivage, etc.).

La dématérialisation des factures clients répond davantage à une demande des clients, voire à la volonté de réduire les coûts relatifs à  l'impression des factures, l'affranchissement, le suivi des envois, etc.

Par ailleurs, Markess International s'est intéressé à la dématérialisation de factures entre la France et les pays de l'Union européenne. Seules un quart des entreprises françaises échangent pour l'instant des factures dématérialisées avec leurs fournisseurs ou leurs clients européens, principalement situés dans les pays frontaliers.

Selon Markess International, cette situation s'explique par l'absence d'harmonisation des pratiques en matière de dématérialisation fiscale dans l'Union, et ce malgré la directive européenne 2001/115/CE qui reconnaît la validité de la facturation électronique mais qui, transposée dans les différents états membres, a donné lieu à des pratiques variées.