Mon compte Devenir membre Newsletters

Colloque Phare : les achats dans le secteur protégé mis à l'honneur par BPCE

Publié le par

Le groupe bancaire a organisé, le 9 octobre, la 4éme édition du colloque Phare dédié aux achats dans le secteur protégé. Ponctuée de retours d'expérience et de remises de prix, l'événement a surtout mis en exergue le succès de cette politique, avec 10 millions d'euros de dépenses réalisées en 2013!

Colloque Phare : les achats dans le secteur protégé mis à l'honneur par BPCE

Faire la part belle à la sous-traitance avec le secteur protégé et adapté: tel était l'objectif de la quatrième édition du colloque Phare (Politique Handicap et Achats Responsables) organisé par le groupe BPCE, le 9 octobre dernier, à Paris. Ainsi, pas moins de 200 acheteurs locaux et référents handicap basés en région ont répondu présent à un tel événement d'envergure auquel une bonne vingtaine de fournisseurs ont pris également part dans le cadre d'un salon divisé en cinq pôles achats : marketing & communication, nettoyage & recyclage, numérisation & vidéocodage, Services & Logistique et impression.

Un bilan fructueux

"Ce rendez vous annuel nous permet de faire le point sur les avancées du projet Phare, mis en place depuis déjà trois ans pour doper nos achats vis à vis des Esat et EA", explique Lorène Lion, responsable du département Achats Responsables, Communication & Animation. Et le bilan s'avère particulièrement positif, avec près de 10 millions d'euros de dépenses effectuées auprès de 300 acteurs du secteur protégé et adapté en 2013, un montant qui a triplé depuis le lancement de la démarche en 2010. "Ce qui correspond à 350 emplois de personnes en situation de handicap ! , poursuit Lorène Lion, en rappelant que le succès d'une telle démarche repose avant tout sur le déploiement de bonnes synergies en interne entre les acheteurs et les référents handicap locaux.

Récupération d'ordinateurs usagés

Pour illustrer ces collaborations réussies, plusieurs retours d'expérience ont été présentés tout au long de la journée. L'un des plus marquants : le partenariat déployé entre la Caisse d'Epargne Lorraine Champagne Ardenne et Ecodair, une EA locale spécialisée dans le reconditionnement de matériels informatiques."Dès début 2013, nous avons pris le parti de collaborer avec cet acteur pour permettre le recyclage de nos 1600 ordinateurs usagés tout en déployant, auprès de ce dernier, un montage contractuel novateur en collaboration avec notre Comité d'Entreprise", relate Florence Marchal, responsable achats au sein de la Caisse d'Epargne locale. Le principe de la démarche, au delà du strict recyclage des appareils : favoriser la remise à neuf par le prestataire de 1000 ordinateurs, afin qu'ils soient revendus, in fine, à un tarif ultra attractif aux collaborateurs de la banque pour leur usage personnel !"

Actions innovantes

Le clou de la journée : la remise des "Victoires Phare" 2013 récompensant les binômes achats/mission handicap s'étant distingués pour leur action innovante en la matière. Ainsi, pas moins de six prix ont été remis dans diverses catégories : accompagnement, contribution, originalité, etc. Dans cette dernière catégorie, par exemple, le prix a été remporté par la Caisse d'Epargne d'Auvergne et Limousin pour la sous-traitance de la fabrication et la réparation de sacs collecteurs recyclables dédiés au transport de fonds à l'EA Activ'adis. Ainsi, en misant sur cette solution 100 % écolo, la banque a pu réduire ses dépenses de 15 000 euros par an à 5 000 euros tous les trois ans !

"Les Victoires Phare 2013 sont vraiment le reflet de la multiplication d'actions pérennes ayant un impact direct sur l'employabilité des personnes handicapées et de la diversification d'actions porteuses d'innovation ouvrant de nouvelles pistes de développement d'achats auprès d'un tel secteur", a rappelé Arnaud Minvielle, directeur général de BPCE Achats. Et de conclure : " la démarche Phare a tellement été fructueuse, qu'elle servira aussi de modèle aux autres actions déployées dans le cadre d'AGIR, la politique d'achats responsables de BPCE".