Mon compte Devenir membre Newsletters

Bristol-Myers envisage des économies de 1,5 milliard de dollars par an

Publié le par

Le laboratoire américain engage sa plus lourde restructuration depuis vingt ans en supprimant notamment plus de 4000 postes, soit 10 % de son effectif mondial.

Malgré les baisses de son chiffre d'affaires provoquées notamment par la perte de brevets sur de gros médicaments, Bristol-Myers Squibb n'avait pas jusqu'à présent réduit ses effectifs mondiaux (43 000 salariés). Le groupe américain s'apprête désormais à le faire, comme il vient de l’annoncer le 5 décembre. La réduction drastique de ses coûts, de l'ordre de 1,5 milliard de dollars par an, prévoit la suppression de 4 000 postes (10 % des effectifs) et la fermeture de la moitié de ses 36 usines, sans plus de précisions sur les sites concernés. BMS compte quatre sites en France, où il emploie 3285 personnes. Les autres volets du plan de restructuration envisagent la cession des activités de nutrition, d'imagerie médicale et de pansements.