Mon compte Devenir membre Newsletters

Airbus va devoir économiser 650 millions d'euros supplémentaires d'ici à 2012

Publié le par

L'avionneur a dévoilé les grandes lignes de son plan de réduction des coûts supplémentaires au comité d'entreprise européen.

Tom Enders, le p-dg d'Airbus.

© EADS

Tom Enders, le p-dg d'Airbus.

Airbus a présenté le 9 septembre le programme Power 8+ à son comité d’entreprise européen (ECA). Conçu afin de réaliser des économies de 650 millions d’euros d’ici à 2012, ce programme vient s’ajouter aux objectifs de 2,1 milliards d’euros d'économies prévus par le plan Power 8 d’ici à 2010.

Power 8+ sera en partie réalisé par l’élargissement des objectifs de Power 8 jusqu’en 2012 (350 millions d’euros) et en partie par l’internationalisation plus importante d’activités d’engineering et de fabrication (300 millions d’euros). Pour ce faire, Airbus compte s'implanter dans les pays en zone dollar ou à bas coûts, loin de la zone euro. Dans une interview au journal Le Monde, Louis Gallois, le patron d'EADS – la maison-mère d'Airbus – parle ainsi des pays du Maghreb, de l'Inde, de la Chine, de la Russie et du Mexique.

Power 8+ ne prévoit pas de plans sociaux entraînant des réductions de personnel supplémentaires, indique le constructeur.

"Power 8 est la clé de voûte des efforts de restructuration et d’intégration d’Airbus, et nous avons très bien réussi à atteindre nos objectifs jusqu’à présent, a déclaré Tom Enders, président et CEO d’Airbus. Les marchés et la concurrence restent toutefois difficiles. Nous devons prendre des mesures supplémentaires pour réduire nos coûts et améliorer notre rentabilité afin d’assurer la compétitivité à long terme de notre société. En mettant en avant l’internationalisation, nous assurons la croissance, nous bénéficions de coûts inférieurs, nous accédons aux talents sur une base internationale, tout en apportant notre soutien à l’emploi et aux compétences métier en Europe."