Mon compte Devenir membre Newsletters

Air France va réduire ses lignes intérieures

Publié le par

Pour faire face à la concurrence croissante du TGV et des low cost ainsi qu'aux contraintes environnementales, Air France va réduire dès cet été ses dessertes nationales.

Air France va réduire ses activités en province. Dans son document interne "Perspectives d'activité de la direction des escales France" portant sur la période 2008-2018, la compagnie indique que la concurrence accrue du TGV et des low cost ainsi que les contraintes environnementales allaient conduire à des suppressions de lignes ou des réductions de fréquences en région. Une réduction de voilure qui engendrera, à terme, la disparition de près d'un millier d'emplois, sur un effectif de 3 992 équivalents temps plein. Mais les licenciements "seront évités grâce aux départs naturels", a précisé la direction du transporteur, qui maintient ses perspectives de croissance sur la période.

Cette diminution de l'activité sera opérée dès le programme estival 2008 qui commencera le 31 mars. Dans un premier temps, les lignes au départ d'Orly et vers Rennes, Lyon et Avignon seront supprimées d'ici à la fin août, tandis que la ligne Orly-Marseille verra la disparition de deux fréquences quotidiennes.

A plus long terme, la direction de la compagnie a évoqué des hypothèses d'amplification de la baisse d'activité. L'accélération des temps de trajet du TGV vers Montpellier, Strasbourg et Bordeaux entre 2013 et 2016 pourrait ainsi engendrer une perte de liaison entre Orly et Strasbourg, une baisse de trafic de 40% vers Bordeaux et une diminution de moitié des navettes vers Toulouse. Le trafic vers Marseille, Montpellier et Toulon depuis Paris, devrait lui reculer de 20%. Un effet TGV qui ne devrait pas toucher, en revanche, Nice et la Corse.