Mon compte Devenir membre Newsletters

66% des acheteurs estiment que les commerciaux répondent à leurs attentes

Publié le par

Selon une étude menée par DDI, une société de conseil en RH, 66% des acheteurs français estiment que les commerciaux répondent à leurs attentes, quand bien même ils sont 58% à déclarer que leur niveau d'exigence a augmenté au cours de ces cinq dernières années.

Près de 60% des acheteurs français qualifient de "bonne" ou d'"excellente" leur relation avec les commerciaux. C'est mieux que dans certains pays (par exemple au Royaume-Uni, où seuls 47% des acheteurs interviewés semblent satisfaits), mais moins bien qu'outre-Rhin où les acheteurs allemands sont plus de 70% à le penser. Tels sont les principaux résultats d'une étude menée par DDI auprès de 2705 acheteurs internationaux, dont 419 français, sur la perception des commerciaux par les acheteurs.

Parmi les autres résultats de cette étude, on apprend que 66% des acheteurs français estiment que les commerciaux répondent à leurs attentes, même s'ils sont 58% à déclarer que leur niveau d'exigence a augmenté au cours de ces cinq dernières années. Paradoxalement, d'autres résultats font apparaître qu'une majorité d'acheteurs pensent que l'expertise des commerciaux s'est dégradée. Le conseil sur les produits ou les services est la première qualité professionnelle attendue par les acheteurs (pour 72% d'entre eux), loin devant la confiance (40%), le respect des délais (40%) et la connaissance du marché (36%).

Enfin, l'étude s'est intéressée aux sources d'informations des acheteurs. Il apparaît ainsi que les commerciaux demeurent des interlocuteurs privilégiés par les donneurs d'ordre (pour 55% des acheteurs interrogés, contre 45% en moyenne dans les autres pays). Les brochures (52%) et l'Internet (49%) sont les deux autres sources d'informations les plus utilisées.