Mon compte Devenir membre Newsletters

1er baromètre des pratiques de veille dans les entreprises françaises

Publié le par

D'après le 1er baromètre des pratiques de veille stratégique des grandes entreprises françaises, la plupart de celles-ci n'ont pas encore mis en place de dispositifs de veille adaptés pour leur permettre de suivre et de comprendre les évolutions de plus en plus rapides et erratiques de leur environnement stratégique.

La veille stratégique occupe aujourd’hui une place clé dans les grandes entreprises françaises pour nourrir des stratégies offensives. Cependant, les sociétés seraient mal équipées pour répondre à cet objectif. Tel est le principal enseignement du 1er baromètre des pratiques de veille stratégique des grandes entreprises françaises réalisé par l'IAE d'Orléans et la société Digimind.

Pour les entreprises interrogées, la veille sert à développer des parts de marché (72%), à innover (70%), à appuyer sa croissance externe (41%) ou encore à exporter (40%). Les fonctions concernées sont la direction de la stratégie (80%), le marketing (77%) et le business development (76%). Il n'est pas fait mention des achats.

Malgré le temps investi, 80% des entreprises interrogées surveillent régulièrement moins de 500 sources d’information, contre plus 5000 pour les plus performantes. L’Internet est considéré comme une source "importante" à "essentielle" par 76% des répondants. Les veilleurs passent plus d’un tiers de leur temps à y rechercher de l’information, et même jusqu’à 80% dans certaines entreprises, et cela au détriment de la production de contenus à forte valeur ajoutée (analyses, rapports, tableaux de bord, etc.).