Mon compte Devenir membre Newsletters

46% des PME ont souscrit un abonnement VoIP début 2008

Publié le par

Selon une étude de l'Institut de l'audiovisuel et des télécommunications en Europe, 46% des PME françaises ont souscrit, début 2008, un abonnement de téléphonie fixe basé sur des services de VoIP.

La Voix sur réseau IP (VoIP) connaît actuellement une diffusion rapide sur le marché des PME en France selon une étude réalisée par l'Institut de l'audiovisuel et des télécommunications en Europe (Idate).

 

Début 2008, 46% des PME françaises ont souscrit un abonnement de téléphonie fixe basé sur des services de VoIP (technique qui permet de communiquer par la voix via l'Internet ou tout autre réseau acceptant le protocole TCP/IP) contre 7% en 2006.

 

Parmi les solutions de VoIP figure la "box IP" qui permet de coupler sur un boîtier un accès internet et la VoIP : 73% des PME françaises utilisent ce type de service proposé par les opérateurs et les fournisseurs d'accès à internet (FAI).

 

Selon l'étude de l'Idate, l'usage des IPBX (système utilisé en entreprise qui assure l'acheminement de toute ou partie des communications en utilisant le protocole internet (IP), en interne sur le réseau local (LAN) ou le réseau étendu (WAN) de l'entreprise) croit également très vite avec la taille de l'entreprise. Parmi les entreprises de 50 à 250 salariés, 93% d'entre elles disposent d'un PABX, 23% possèdent un IPBX ou un PBX hybride et 25 % ont un projet d'achat d'IPBX d'ici à un an.

 

Le premier élément décisif dans le passage à la VoIP pour les PME concerne la diminution de la facture téléphonique. Pour deux PME sur trois, la réduction du nombre d'abonnements et l'accès à de nouvelles fonctionnalités (communication unifié et travail collaboratif) font partie des autres moteurs majeurs.

 

 Les PME réticentes à migrer vers la VoIP invoquent principalement leur méconnaissance des solutions actuelles comme motif de non souscription.

 

Selon l'étude, la diffusion des formules forfaitaires multiservices, qu'elles soient packagées fixe/internet, fixe/mobile ou intégrale (fixe+mobile+internet), tend également à se généraliser au sein des PME. C'est la formule "téléphonie fixe + internet" qui est la plus pratiquée. Elle concerne près de 70% des PME.

 

"En 2011, environ 75% des lignes fonctionneront sur des ports IP et des accès data, les 25% restant en Time division multiplexing (TDM)", conclut Guillaume Goudard, chef de projet de l'étude.

 

Le Time division multiplexing est une technique de multiplexage qui permet à un émetteur de transmettre plusieurs canaux numériques élémentaires à bas débit (voix, données, vidéo) sur un même support de communication à plus haut débit en entrelaçant dans le temps des échantillons de chacun de ces canaux.

Mot clés : Pme