En ce moment En ce moment

Notes de frais : les salariés français méritent un zéro pointé

Publié par le | Mis à jour le
Notes de frais : les salariés français méritent un zéro pointé
© ©ALF photo - stock.adobe.com

De la nature des frais potentiellement remboursables aux mentions à apposer sur une note de restaurant, les salariés français sont relativement ignorants en matière de frais professionnels selon un récent sondage. Quant à la fraude, un salarié sur deux avoue céder à la tentation !

  • Imprimer

Les notes de frais font partie du quotidien de nombreux Français. De 88 % des salariés pour être précis, selon un récent sondage de wity.fr, cabinet d'expertise-comptable et de conseil 100 % digital. Si, pour les entreprises, c'est un poste important de dépenses, il semblerait que les salariés ne soient ni sensibles à l'enjeu, ni sensibilisés à la question.

Seulement 7 % des personnes interrogées connaissent avec exactitude les dépenses qu'elles peuvent se faire rembourser par leur entreprise. La même proportion pense que les frais d'habillement entrent dans le champ des notes de frais et 12 % y intègrent leurs dépenses de santé ! A contrario, peu savent que les frais liés au télétravail peuvent être pris en charge par leur employeur.

Les salariés français ne maîtrisent pas plus les procédures. Par exemple, pour les notes de restaurant, 8 % ne savent pas qu'ils doivent fournir un justificatif, 57 % ne sont pas au courant que le nom des personnes invitées doit être indiqué et 81 % que le motif de l'invitation doit être également mentionné.

Moins d'un Français sur deux sait qu'il est possible de demander une avance sur les frais professionnels à son employeur. Dans les faits, ce sont surtout les femmes (71 %) qui l'ignorent alors que deux tiers des hommes sont au courant.

Quant à la fraude, seuls 30 % des sondés avouent gonfler leurs frais professionnels : principalement en ce qui concerne les déplacements, les repas et l'hébergement. À noter que les hommes (34 %) sont plus enclins à la tricherie que les femmes (25 %).

Si la fraude existe, la perte des justificatifs est bien plus généralisée. Surtout chez les femmes ! 71 % d'entre-elles reconnaissent perdre souvent les justificatifs de leurs notes de frais, contre 43 % pour la gent masculine. Pas étonnant, alors, que la gestion des notes de frais apparaisse comme problématique pour 65 % des femmes (33 % pour les hommes).

Au vu des résultats de ce sondage, il semblerait qu'une piqûre de rappel ne soit pas superflue !

Méthodologie

Sondage en ligne réalisé selon la méthode des quotas, du 27 août au 5 septembre 2018, auprès de 10 124 personnes représentatives de la population nationale française âgées de 18 ans et plus.

La rédaction vous recommande

Par AirPlus

Avec la multiplication des deplacements professionnels la gestion des depenses devient un reel enjeu pour les entreprises Vous cherchez une [...]

Sur le même sujet