En ce moment En ce moment

Voyage d'affaires : les paiements à l'étranger toujours plus facilités

Publié par le - mis à jour à
Voyage d'affaires : les paiements à l'étranger toujours plus facilités
© ©pressmaster - stock.adobe.com

Les solutions de paiements permettent de plus en plus une centralisation des données et une simplification des pratiques, en France mais aussi à l'étranger. Mais cette tendance et le confort qui l'accompagne ne doivent pas empêcher d'agir avec précautions.

  • Imprimer

Une carte paneuropéenne pour rendre toujours plus simple et efficace les paiements au-delà des frontières et la gestion qui en découle. C'est ce que propose désormais le spécialiste des solutions de paiements Airplus. "Nous lançons actuellement une carte corporate sur le territoire français. Il s'agit d'une première étape pour mettre sur les rails une offre européenne : dès 2019, 19 pays vont être implantés et en bénéficieront également", explique Julie Troussicot, directrice d'Airplus France. Une évolution qui s'inscrit dans une volonté d'expansion initiée il y a un an lorsque l'entreprise a racheté une société en Belgique pour l'extension de cette offre sur le territoire belge.

Les clients ont de plus en plus le besoin de centraliser les dépenses en situation de mobilité. "Or, ils sont souvent obligés d'avoir deux fournisseurs différents, l'un pour une carte logée, l'autre pour une carte corporate. D'ailleurs, le nombre de fournisseurs pour le paiement est d'autant élevé que l'entreprise a une envergure multinationale. Il y a donc une forte demande de la part des entreprises de pouvoir pour profiter de tous les produits sur tous les marchés, et ainsi avoir un unique fournisseur et donc un seul flux de données pour l'analyse de l'ensemble des dépenses", précise Julie Troussicot.

Pierre-François Brézet, vice-président et General manager de l'activité cartes et solutions corporate d'American Express France, partage ce constat quant à "l'importance des solutions de centralisation des paiements. Nous proposons également une simplification croissante à ce niveau. Les technologies sont dans cette optique essentielle et permettent une automatisation poussée. Par exemple, la connexion que nous avons avec les outils de gestion de notes de frais permet de se faire rembourser à partir d'une simple photo de justificatif prise lors d'un paiement." Mais cette facilité de traitement n'est pas une règle générale. "Dans certains pays, il faut tout de même fournir la version papier de la note de frais pour des raisons fiscales."

Une vigilance malgré tout nécessaire

Dans ce contexte de paiements facilités, il convient toutefois de prêter attention à certaines pratiques. Lorsque les collaborateurs sont en déplacement au-delà de l'Union européenne, au moment du paiement avec une carte Airplus, ils sont invités à régler soit en monnaie locale soit en euros. "Nous préconisons alors de payer en euros, car il n'est pas rare que les commerçants proposent un taux de change supérieur au taux de conversion habituellement utilisé par Airplus. Le collaborateur en déplacement loin de son pays n'a pas la possibilité de choisir le taux de conversion", indique Julie Troussicot.

Jusqu'ici en France, Airplus ne disposait pas de carte corporate. Ces problèmes n'étaient donc pas soulevés. "Mais en Allemagne ou Royaume-Uni par exemple, nous avons eu des retours de clients concernés par des écarts défavorables lors de voyages d'affaires", poursuit-elle.

La rédaction vous recommande

Par AirPlus

Avec la multiplication des deplacements professionnels la gestion des depenses devient un reel enjeu pour les entreprises Vous cherchez une [...]

Sur le même sujet