En ce moment En ce moment

MICE : l'offre collaborative peine à se développer

Publié par le - mis à jour à
MICE : l'offre collaborative peine à se développer

Mine potentielle de lieux atypiques et différenciants, l'économie collaborative peut être une opportunité pour le secteur du MICE mais l'offre reste confidentielle et difficilement identifiable pour les acheteurs. Les raisons de ces freins.

  • Imprimer

Autant sur l'hébergement, les offres collaboratives se sont développées et structurées permettant aux acheteurs de les intégrer de façon cadrée aux politiques voyages, autant sur le MICE, c'est plus compliqué. Les principaux freins étant : la sécurité des personnes, la compliance sur le traitement des données et la partie assurance qu'il ne faut pas négliger. "La partie sécurité est vraiment le point noir qui bride le développement de l'offre collaborative sur le MICE, estime Axel Freymond, responsable grands comptes de l'agence évènementielle Utopia qui propose depuis peu une petite offre collaborative. Pour des évènements jusqu'à 100 personnes il existe un cadre législatif mais au-delà cela devient très compliqué, il faut mettre en place des normes spécifiques et encore le cadre législatif est très contraint."

Difficile de contractualiser en toute sérénité donc. "Cela nous a pris deux ans entre l'expression du besoin et la contractualisation avec les prestataires pour construire le cadre normatif de l'offre d'hébergement collaborative en partenariat avec la sûreté, le juridique et l'assurance, explique Claire Vermion, en charge de la division achats mobility & event à la Société Générale. L'offre collaborative sur le MICE étant moins normée nous ne pouvons faire ce travail actuellement. La Société Générale compte plus de 20 event managers rattachés à la communication, dans ces conditions intégrer une offre sans cadre normatif ne serait pas gérable." D'ailleurs pour tous les évènements ponctuels avec une faible volumétrie, la division achats mobility & events préfère utiliser la capacité de sourcing d'un venue finder.

L'offre mettra sans doute du temps à se structurer (comme ce fut le cas sur l'hébergement) mais le collaboratif devrait émerger dans le MICE. Certains acteurs tentent de pénétrer le segment : EatWith par exemple permet de booker des dîners professionnels chez l'habitant et AirBnB réfléchit à un modèle. La plateforme propose déjà un outil de maping qui permet aux organisateurs d'évènements de repérer les hébergements disponibles à proximité de leur évènement. "Mixer les capacités d'hébergement et l'organisation d'évènements permet de simplifier les process mais pour le moment nous n'avons pas de plateforme dédiée au MICE", explique Teoman Colakoglu, responsable Business Travel d'AirBnB France. Axel Freymond d'Utopia considère pour sa part que le potentiel du modèle est réel pour un type spécifique d'évènements : "l'économie collaborative est tout à fait adaptée pour adresser des évènements à taille humaine dans un cadre décalé et donc impactant".

La rédaction vous recommande

Par AirPlus

Avec la multiplication des deplacements professionnels la gestion des depenses devient un reel enjeu pour les entreprises Vous cherchez une [...]

Sur le même sujet

Travel

Par la rédaction

Le GDS vient d'obtenir la certification NDC de niveau 3 de IATA, autrement dit la plus élevée. Ce qui lui permet de couvrir l'ensemble du processus [...]